Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Plusieurs statues de la Vierge détruites dans des églises de Pau et du Béarn

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Au moins huit statues de la Vierge-Marie ont été vandalisées ce jeudi dans des églises à Pau, Artix, Lons et Mourenx. Les dégradations, visiblement coordonnées, seraient l'œuvre d'un même individu, ou d'un même groupe. L'évêque de Bayonne, Lescar et Oloron se dit choqué.

À l'église St Jacques de Pau, une statue a été descellée du mur pour être cassée.
À l'église St Jacques de Pau, une statue a été descellée du mur pour être cassée. - © DR - André Dureysseix

Pau, France

L'acte de vandalisme qui a frappé différentes églises de Pau ce jeudi était ciblé. Plusieurs statues de la Vierge-Marie des paroisses St Jacques, St Martin et Notre-Dame ont été brisées en fin de matinée, alors que dans l'après-midi à Lons, Artix et Mourenx d'autres statues de la Vierge ont connu le même sort. Une geste pour l'heure inexpliqué, qui a entraîné une plainte de l’évêché. 

Incompréhensible pour la communauté chrétienne de Pau et du Béarn

"Quand je suis arrivé, comme à chaque fois que je viens je suis allé voir la Vierge-Marie, et j'ai eu la surprise de voir la statue par terre" témoigne auprès de France Bleu Béarn André Dureysseix, c'est lui qui a ouvert l'église St Jacques ce jeudi après-midi et a découvert les actes de vandalisme. "On ne comprend pas, ça touche, poursuit André Dureysseix, avant on nous volait des cierges, maintenant on s'en prend aux statues et en particulier à la Vierge-Marie... La prochaine fois ça va être qui ?" Dans un communiqué, le diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron écrit : "D’une manière générale, le nombre de provocations et d’agressions antireligieuses ou racistes (tels que la profanation du cimetière juif de Bayonne le week-end dernier) ne cesse de croître dans notre pays, où 1704 actes antireligieux (1063 actes antichrétiens, 541 actes antisémites et 100 actes antimusulmans) ont été répertoriés par le Ministère de l’Intérieur en 2018… Il serait irresponsable de ne pas s’en inquiéter ou d’en minimiser la gravité".

L'évêque du diocèse, Monseigneur Marc Aillet a lui aussi réagi, regrettant ce "pèlerinage à l'envers" par par une ou plusieurs personnes ayant vandalisé les églises du centre-ville de Pau avant de s'en prendre à des statues mariales des villes alentours. "C'est un acte de vandalisme, c'est même une profanation, condamne l'évêque, en plus c'est toujours la statue de la Sainte-Vierge qui est visée, c'est mystérieux parce que c'est la personne la plus vénérée dans la foi catholique derrière Dieu lui-même... Pour nous c'est très affligeant".

Monseigneur Marc Aillet au micro de France Bleu Béarn : "C'est un vrai choc"

Le diocèse annonce par ailleurs une messe suivie d'une veillée de prière à Pau, mardi 14 janvier à 19 heures en l'église Notre-Dame, "en réparation des outrages commis envers le Cœur Immaculé de Marie".

Une statue de la Vierge brisée au sol dans une chapelle de l'église St Jacques de Pau. - Aucun(e)
Une statue de la Vierge brisée au sol dans une chapelle de l'église St Jacques de Pau. - © DR / André Dureysseix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu