Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Séquestration à Oloron : trois ans avec sursis pour le couple qui a passé à tabac un SDF

-
Par , France Bleu Béarn

Ce samedi, un couple vivant à Oloron a séquestré, frappé et humilié un sans domicile fixe qu'ils avaient hébergés. Ils passaient ce jeudi en comparution immédiate et ont été condamnés à 3 ans de prison avec sursis.

Le couple a séquestré le quadragénaire et l'a frappé.
Le couple a séquestré le quadragénaire et l'a frappé. © Maxppp - Quentin Top

Oloron-Sainte-Marie, France

"Est-ce un jeu pervers joué à ce moment-là ?" se questionne l'avocate de la victime. Cédric, un sans domicile fixe de 43 ans, a été séquestré et frappé ce samedi dans une maison à Oloron, chez un couple qui l'avait hébergé pendant deux mois. Recueilli dans un monastère, les soeurs ne peuvent plus l'héberger par manque de places et demande donc à ce couple sans casier judiciaire mais au passé douloureux, d'accueillir l'homme chez eux, le temps d'une nuit. Il restera plusieurs semaines. Si tout se passait bien au début, le duo finit par se sentir oppressé par l'attitude de l'homme et lui demande donc de partir. La future victime est hébergé chez une voisine précaire, à qui les prévenus ont l'habitude de donner de la nourriture.

"On s'est sentis salis"

Selon le couple, tout dérape lorsqu'ils apprennent que Cédric a raconté à un inconnu que Monsieur avait des désirs homosexuelles et que Madame aimait le sexe à plusieurs. Des faits que la victime conteste. "On s'est sentis salis" tente-t-elle d'expliquer. "On a donc voulu le faire venir pour avoir une discussion." Ils tendent donc un  guet-apen à la victime, puisque une fois passé la porte d'entrée, la femme du couple la referme à clé derrière lui. L'homme sort alors des WC et selon la victime, le couple lui saute dessus. Il tente de se défendre. L'homme demande à sa compagne de le bâillonner, le menace de l'abandonner nu en pleine montagne. La victime frappe alors la vitre pour s'échapper, sans succès, et s'ouvre la main. Le couple coupe alors son pantalon, "pour vérifier qu'il ne s'était pas blessé avec le verre" tente de justifier la prévenu. Ils essaient ensuite de lui mettre la tête sur le poêle, "on avait fait du feu le matin, il était tiède" se défend l'homme du couple. Ils lui rasent ensuite la moitié du crâne, "pour lui montrer que [l'apparence] extérieur n'était pas aussi important que l'intérieur." Paniquant face à la blessure de la victime, ils appellent alors la gendarmerie et expliquent aux agents que Cédric est rentré chez eux par effraction, avant d'avouer une partie des faits. "Je commence à en saisir l'horreur" semble regretter le prévenu. 

La victime s'en sort avec 45 jours d'ITT. Le couple lui est condamné à trois ans de prison avec sursis dont deux de mise à l'épreuve. Ils ont interdiction d'entrer en contact avec la victime et doivent lui verser 3000 euros d'indemnisation. 

Choix de la station

France Bleu