Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Séquestrée et violentée pendant quatre jours par son ex-compagnon

dimanche 13 juillet 2014 à 18:18 Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon

Un homme est sous les verrous depuis ce week-end. Il est poursuivi pour séquestration, violences aggravées, menaces de mort et dégradation. Il était allé chercher son ex-compagne dans un bar de Villelongue-dels-Monts. Les clients ont voulu l'en empêcher. Dans la bagarre, l'homme âgé de 37 ans a eu des côtes félées.

C'est un véritable calvaire qu'a vécu cette femme de 47 ans. Depuis dimanche dernier elle était retenue par son ancien compagnon à son domicile d'Elne. Il l'a rouée de coups avec une sorte de sabre en bois, l'a violentée, l'a attachée à un  radiateur. Il voulait même qu'elle prenne une douche avec de l'eau de javel.

Quatre jours plus tard, elle a réussi à s'enfuir mercredi et à rentrer chez elle à Villelongue-Dels-Monts, mais il l'a poursuivi.

L'homme a défoncé sa porte d'entrée. Elle s'est aussitôt réfugiée dans sa voiture que lui a percuté. Elle n'a pas eu d'autres choix que de demander de l'aide dans un bar de la commune. L'homme l'a bien sûr suivie, des clients ont tenté de le maîtriser avant l'arrivée des secours. Il souffre de quelques cotés fêlées. A sa sortie de l'hôpital, il a été placé en garde à vue puis écroué ce week-end . Une information judiciaire est ouverte.

Ce n'est pas la première qu'il battait son ex-compagne, mais jusqu'ici elle n'avait jamais porté plainte. L'homme est un artisan. Dépressif, il était bourré d'antidépresseurs. Il n'avoue que partiellement ses horreurs.