Faits divers – Justice

Serge Dassault en garde à vue

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 19 février 2014 à 10:24

Serge Dassault le 14 juillet 2013 à la Bastille
Serge Dassault le 14 juillet 2013 à la Bastille © Maxppp

Serge Dassault a été placé en garde à vue, mercredi, dans l'enquête sur des achats de voix présumés aux municipales de Corbeil-Essonnes. Cette garde à vue a été rendue possible par la levée de l'immunité parlementaire du sénateur, il y a une semaine.

C'est la suite logique de la levée de son immunité parlementaire votée au Sénat la semaine dernière : Serge Dassault a été placé en garde à vue mercredi à Nanterre. L'ancien maire de Corbeil-Essonnes est entendu dans l'enquête sur un système présumé d'achats de votes aux municipales.

Dons d'argent aux électeurs

Cette instruction est en cours depuis mars 2013. Il s'agit d'une enquête pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux. Les faits remontent aux élections municipales de 2008, 2009 et 2012 dans la ville francilienne de Corbeil-Essonnes, remportées par l'UMP Serge Dassault et ensuite par son bras droit Jean-Pierre Bechter.

S'il y a eu plusieurs scrutins, c'est parce que celui de 2008 avait été annulé par le Conseil d'État. Le Conseil avait constaté des dons d'argent aux électeurs. Plusieurs millions d'euros auraient été ainsi dépensés selon le dernier rapport des magistrats.

Corruption et tentative d'assassinat

Agé de 88 ans, Serge Dassault pourrait être confronté à d'autres acteurs du dossier durant cette garde à vue pouvant durer deux jours, puis une éventuelle mise en examen.  Trois premières mises en examen ont été prononcées en janvier contre l'actuel maire UMP Jean-Pierre Bechter, sa deuxième adjointe, et Younès Bounouara. Ce dernier est actuellement détenu pour une tentative d'assassinat à Corbeil-Essonnes en 2013, et les deux affaires pourraient être liées.

La carrière de Serge Dassault - Aucun(e)
La carrière de Serge Dassault