Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Série d'incendies ce week-end à Tourlaville, six voitures brûlées

dimanche 24 juin 2018 à 13:46 Par Mayeule de Charon, France Bleu Cotentin

En deux nuits, six voitures ont été incendiées à Tourlaville. Trois, dans la nuit du vendredi 22 juin au samedi 23 juin, dans le quartier des Eglantines. Trois autres dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juin, au niveau de la rue du Haut Mesnil. Du jamais vu dans la commune.

Une voiture en feu est venue percuter la résidence Braille dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juin.
Une voiture en feu est venue percuter la résidence Braille dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juin. © Radio France - Mayeule de Charon

Six voitures ont été brûlées, ce week-end, dans la commune déléguée de Tourlaville. Samedi 23 juin, les habitants de la résidence Braille, dans le quartier de Églantines, ont été réveillés par du bruit, vers 3 h 30 du matin. Trois voitures étaient en train de brûler sur le parking, l'une d'elles est venue percuter le mur de la résidence. 

Deux personnes âgées, habitant au rez de chaussée, ont du être hospitalisées à cause des fumées. Le maire de Tourlaville, Gilbert Lepoittevin, est en colère : "si le feu s'était propagé à cette résidence de  80 mètres de long, il y aurait pu avoir des morts, d'autant plus qu'elle se situe à côté de conduites de gaz", explique-t-il

Dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juin, trois autres voitures ont brûlé, rue du Haut-Mesnil et rue de l'Amandier. "J'ai rencontré des gens désemparés, qui ont parfois peu de moyens et qui ont besoin de leur véhicule pour aller travailler. Les responsables ne se rendent pas compte du mal qu'ils font."

A ces voitures brûlées, s'ajoute un feu de poubelles et de pneus.