Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Neuf arrestations après l'agression de pompiers en octobre à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

Neuf personnes ont été interpellées et placées en garde à vue ce mardi matin à Nîmes dans le cadre de l'enquête sur l'agression de pompiers, visés par des pavés et des cocktails Molotov en octobre quartier Pissevin à Nîmes. Une agression qui avait entrainé une grève d'un mois des pompiers.

Le palais de justice de Nîmes.
Le palais de justice de Nîmes. © Radio France - Ludovic Labastrou

L’enquête sur l'agression de pompiers au cocktail Molotov début octobre 2017 s'accélère ! Neuf jeunes ont été interpellés et placés en garde à vue mardi matin à Nîmes dans les quartiers Pissevin et Valdegour, deux quartiers sensibles de la ville. 

Une agression d'une grande violence 

Dans la nuit du 7 au 8 octobre, alors qu'ils intervenaient dans le quartier nîmois de Pissevin, des pompiers du Gard, assistés par des policiers, avaient été pris à partie et visés par des jets de pavés et des engins incendiaires, notamment des cocktails Molotov.  L'un de ces explosifs était passé a quelques centimètres du camion

Une grève d'un mois pour protester 

En réaction et pour montrer leur émotion et leurs craintes, les pompiers du Gard avaient par la suite entamé le 23 octobre, un mouvement de grève qui avait duré près d'un mois. Un mouvement pour réclamer aussi de meilleurs moyens et de nouveaux camions. 

Ils avaient notamment installé un campement sur l'avenue Feuchères devant la préfecture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess