Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Série de braquages en Franche-Comté : quatre hommes arrêtés et incarcérés

Quatre hommes ont été interpellés mardi dernier à Besançon. Ils sont soupçonnés d'avoir commis une dizaine de braquages partout en Franche-Comté, dans l'agglomération bisontine et dans le Territoire de Belfort.

Les braqueurs présumés visaient notamment les tabacs
Les braqueurs présumés visaient notamment les tabacs © Radio France - Stéphanie Berlu

Franche-Comté, France

Une équipe de braqueurs a été interpellée mardi dernier dans différents quartiers de Besançon, à Planoise ou encore Montrapon, pour des faits commis entre janvier 2019 et début novembre 2019. Ils sont soupçonnés d'avoir effectué onze braquages à Besançon et dans son agglomération : à Pirey, à Frasnois et jusque dans le Territoire de Belfort, en février dernier.

Une équipe très bien rodée 

A chaque fois, l'équipe composée de quatre hommes, deux âgés de 27 ans, un de 22 ans et un de 21 ans visaient des bars-tabacs, des agences postales, des petits commerces. Un automobiliste a également été braqué. Les quatre hommes ont été mis en examen pour vol à main armée en bande organisée. Une équipe très bien rodée, explique Etienne Manteaux, le procureur de Besançon. "L'auteur principal (âgé de 27 ans) a reconnu les faits. A chaque fois, les vols étaient commis par des équipes différentes. L'enquête se poursuit pour déterminer le rôle de chacun". 

Jusqu'à trente ans de prison 

Les enquêteurs ont saisi chez les suspects 16 000 euros, des cigarettes, une arme de poing et un pistolet à balles en caoutchouc. Le préjudice est estimé à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Trois des suspects ont été placés en détention provisoire, le quatrième placé sous contrôle judiciaire. Ils risquent jusqu'à trente ans de prison si l'affaire est renvoyée devant la Cour d'assises du Doubs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu