Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Série de cambriolages en Ardèche : gare aux boîtes aux lettres pleines !

jeudi 25 août 2016 à 19:40 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Une bande de cambrioleurs sévit depuis mi-juillet sur la région du Teil (Ardèche). Les voleurs fracturent les boîtes aux lettres. Si elles sont remplies de courrier, les malfaiteurs dévalisent les maisons des personnes parties en vacances.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp -

La série de cambriolages est déjà longue. Une vingtaine en un peu plus d'un mois sur un secteur bien précis, les communes de Cruas, Meysse, Rochemaure et Aubignas. Il s'agit probablement d'une seule équipe de malfaiteurs.

Car les vols se ressemblent : de nuit, dans des quartiers résidentiels et à chaque fois, la boîte aux lettres a été fracturée. S'il y a beaucoup de courrier, les cambrioleurs savent que les occupants de la maison sont en vacances et ils se servent : bijoux, télés, tablettes et même quelques voitures dérobées quand les voleurs ont trouvé les clés.

Demander à des voisins de relever le courrier

Dans la nuit de mardi à mercredi, les gendarmes ont mis en place un gros dispositif de contrôle de toutes les routes autour de ces communes. Une voiture a forcé les barrages et s'est enfuie mais il est impossible de dire si ses occupants avaient un lien avec les cambriolages. Un jeune à scooter a tenté de s'enfuir et il a été interpellé. Lui s'était sauvé parce qu'il avait trop bu.

Les gendarmes vont renouveler ce type d'opération de contrôle. Mais ils invitent ceux qui s'absentent plusieurs jours à faire relever leur courrier par des voisins ou des proches.