Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Série de meurtres en Drôme, en Ardèche et en Alsace

Série de meurtres en Drôme, en Ardèche et en Alsace : le suspect mis en examen pour "assassinats" et écroué

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu, France Bleu Alsace, France Bleu Sud Lorraine

L'homme suspecté de la série de meurtres en Drôme et en Ardèche jeudi matin est mis en examen pour assassinats ce samedi. Il a été écroué. L'enquête sur l'assassinat et la tentative d'assassinat mardi soir en Alsace reste sous l'égide des parquets de Mulhouse et de Colmar.

Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Valence (Drôme), 8 janvier 2020.
Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Valence (Drôme), 8 janvier 2020. © Radio France - Adèle Bossard

Gabriel Fortin, suspecté d'avoir tiré mortellement jeudi matin sur une responsable de l'agence Pôle Emploi de Valence puis sur la DRH de l'entreprise Faun à Guilherand-Granges est mis en examen pour assassinats ce samedi. Un peu plus tôt dans la matinée, le procureur de la République de Valence a ouvert une information judiciaire. L'homme de 45 ans a été présenté à un juge d'instruction. 

"La préméditation sur les deux faits étant parfaitement avérée, il a été placé sous mandat de dépôt" précise dans un communiqué le procureur de la république de Valence Alex Perrin. Il ne s'exprime guère plus qu'en garde à vue sur ses motivations. Jeudi matin, l'homme a tiré mortellement sur Patricia Pasquion, 54 ans, sans que l'on sache s'ils se connaissaient auparavant. Le suspect était inscrit dans l'agence valentinoise dont il a été radié en 2013. 

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Après les premiers coups de feu, il s'est rendu vers 9h00 à l'entreprise Faun à Guilherand-Granges en Ardèche. Il a demandé à voir un responsable aujourd'hui à la retraite puis Géraldine Caclin, la DRH de 51 ans, selon le communiqué du procureur. Tous les deux se connaissaient puisque l'homme a été ingénieur dans cette entreprise entre 2008 et 2010, avant d'être licencié. L'autopsie réalisée ce vendredi révèle que la victime a été "atteinte à trois reprises". La balle qui l'a tuée est celle qui l'a touchée au thorax.

Le procureur confirme qu'il avait jeudi en sa possession deux armes. Il a abandonné une arme de poing, de type Taurus, dans l'entreprise Faun. Il l'a abandonnée sur place sans doute parce qu'elle s'est enrayée. Une seconde arme de poing et de multiples cartouches 9 mm ont été retrouvées dans la voiture.

Deux juges d'instruction sont co-saisis "en raison de l'extrême gravité des faits commis et de l'ampleur des investigations à réaliser" explique le procureur. Pour l'instant, l'enquête sur l'assassinat et la tentative d'assassinat mardi soir en Alsace reste gérée par la gendarmerie sous l'égide des parquets de Mulhouse et de Colmar.

Les dossiers ne sont pas joints même s'il s'avère que l'homme a loué une voiture rouge mardi en Lorraine, ce qui est cohérent avec un parcours meurtrier entamé le soir même en Alsace.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess