Faits divers – Justice

Un homme avoue le meurtre de sa femme à Sète

Par Benjamin Rieth, France Bleu Hérault et France Bleu mercredi 9 septembre 2015 à 14:33

Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration) © Max PPP

Après deux jours de garde à vue, le mari de la femme retrouvée morte à Sète lundi soir a avoué être l'auteur des faits. Il aurait étranglé sa femme après une violente dispute conjugale dans l'appartement familial sur l'île de Thau.

Les policiers ont découvert le corps de la victime lundi soir après avoir été appelé par un oncle de la famille. Le mari a d"abord affirmé être tombé sur le corps sans vie de sa femme enceinte de quatre mois en rentrant à son domicile.

Mais très vite soupçonné par la police, puis placé en garde à vue, il a fini par avouer les faits.

D'après les premiers éléments de l'enquête confiée au SRPJ de Montpellier, suite à une violente dispute conjugale, l'homme de 32 ans, travaillant comme pêcheur à Sète, a d'abord frappé sa femme à la tête avant de s'y prendre à plusieurs reprises pour l'étrangler.

Lors de l'autopsie réalisée mardi après-midi, des traces de violences ont été retrouvées sur le corps de la femme.

Dans le voisinage, on parle d'un couple qui se disputait régulièrement. Mais aucun signalement à la justice n'avait été fait jusque là.

Le marin de nationalité marocaine et sans aucun antécédent judiciaire doit être présenté ce mercredi dans l'après-midi, en vue de sa mise en examen pour "homicide volontaire aggravé par deux circonstances", a précisé le procureur M. Barret, "étant donné qu'il est son conjoint et qu'il a agi sur une personne vulnérable, sa femme étant enceinte de quatre mois".