Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Six ans ferme pour le chauffard qui avait tué une étudiante à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Lhoussain Oulkouch, le chauffard qui avait tué en décembre 2012 la jeune Charlotte, 18 ans, alors qu'il était sous l'empire de l'alcool et de stupéfiants, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Montpellier à six ans de prison ferme.

Marche blanche pour Charlotte à Montpellier
Marche blanche pour Charlotte à Montpellier © Maxppp

Outre la peine de six ans de prison ferme , les juges ont prononcé à l'encontre de Lhoussain Oulkouch, un chômeur de 34 ans, la confiscation de sa voiture ainsi que l'interdiction de repasser le permis de conduire pendant cinq ans . La condamnation a été moins sévère que les réquisitions du procureur Olivier Decout, qui avait réclamé huit ans d'emprisonnement et l'interdiction définitive de repasser le permis.

Les juges n'ont en revanche pas suivi la demande de Jean-Robert Phung. L'avocat des parties civiles les invitait à se déclarer incompétents au profit de la juridiction criminelle.

"Ces actes ne sont plus délictuels, mais criminels" (Me Phung)

 Me Phung avait demandé la requalification criminelle des faits en "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avec arme par destination" (le véhicule).

Procès Charlotte : la réaction de Me Phung

Procès Charlotte : la réaction du père de la victime

Six circonstances aggravantes

Le chauffard qui lors des faits roulait sans permis de conduire , comparaissait devant le tribunal correctionnel pour homicide involontaire avec six circonstances aggravantes (délit de fuite, excès de vitesse, alcool, présence de cannabis et cocaïne, permis invalidé, défaut d'assurance) pour avoir fauché le 22 décembre 2012 à Montpellier Charlotte Landais , une étudiante en deuxième année de pharmacie de 18 ans.

Après avoir percuté la victime à plus de douze mètres de l’impact , Lhoussain Oulkouch avait continué sa route, comme si de rien n’était. Les parents de Charlotte ont refusé les "regrets" et les "excuses" du prévenu, qui a simplement expliqué qu'il ne l'avait "pas vue".

Marche blanche pour Charlotte

Jeudi dans la matinée, environ 150 personnes, dont des membres de la famille de la victime, ont participé à une manifestation dans le centre ville de Montpellier , à l'appel de l'association Charlotte Mathieu Adam, pour réclamer que les auteurs de tels délits puissent être poursuivis devant une cour d'assises.

Procès Charlotte : le compte-rendu de Sylvie Duchesne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu