Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Six flamants roses tués au plomb de chasse à Biguglia

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu
Étang de Biguglia, Haute-Corse, France

Les agents départementaux de la réserve naturelle de l'étang de Biguglia ont découverts les cadavres de six flamants roses, tués par des plombs de chasse. Le département de Haute-Corse porte plainte.

Six flamants roses de la réserve naturelle de Buiguglia tués par des plombs de chasse
Six flamants roses de la réserve naturelle de Buiguglia tués par des plombs de chasse - @haute-corse.fr

Six flamants roses de la réserve naturelle de l’étang de Biguglia ont été retrouvés morts. Les oiseaux ont visiblement été tués par balles. Le département de la Haute-Corse condamne les faits et porte plainte.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

« En tant que site d’hivernage d’importance internationale, la réserve naturelle de l’étang de Biguglia voit arriver dès les premiers jours de l’automne de nombreuses espèces d’oiseaux qui viennent chercher repos et nourriture sur l’étang. Parmi les nombreuses espèces protégées figure le flamant rose, classé en danger sur la liste rouge des espèces menacées en France.

Lors de suivis ornithologiques, les agents départementaux de la réserve naturelle de l’étang de Biguglia ne s’attendaient pas à découvrir trois cadavres de ce magnifique échassier particulièrement emblématique sur les berges d’un espace protégé. Trois autres individus ont par la suite également été trouvés dans les mêmes circonstances sur les zones humides voisines situées au sud de l’étang. Ils ont été confiés au laboratoire du service départemental d’analyses qui les a autopsiés. Celui-ci a confirmé que la mort de ces magnifiques oiseaux était due à des tirs du fait de la présence de plombs de chasse sur la totalité des individus examinés.

Le Département de la Haute-Corse condamne avec la plus grande fermeté ces actes de cruauté et rappelle qu’il est interdit de porter atteinte aux espèces et habitats protégés sur l’ensemble du territoire. En conséquence, il tient à faire connaître son dépôt de plainte et lance un appel à témoin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess