Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Six gardes à vue après des perquisitions dans des "coffee shops" de Fréjus et Saint Raphaël

jeudi 9 août 2018 à 15:58 Par Sophie Glotin, France Bleu Provence et France Bleu

Les policiers du commissariat de Fréjus ont perquisitionné trois "coffee shops" de Fréjus et Saint-Raphaël (Var) proposant des produits dérivés du cannabis. Six personnes (gérants, associé, fournisseur et responsable de franchise) ont été placées en garde à vue. Quatre kilos d’herbe ont été saisis.

Des infusions à base de cannabis vendues dans les Coffee Shop de Fréjus et Saint Raphaël
Des infusions à base de cannabis vendues dans les Coffee Shop de Fréjus et Saint Raphaël - DR

Fréjus, France

Ils proposaient des tisanes, des crèmes pour le corps, de l’huile et même des chips à base de cannabis ! Trois gérants de "coffee shops"  de Fréjus et Saint Raphaël, un associé, un fournisseur et un responsable de franchise ont été placés en garde à vue ces derniers jours. Les policiers du commissariat de Fréjus ont perquisitionné et placé sous scellé les trois magasins.

Flou juridique autour de ces commerces

Ces boutiques, ouvertes il y a quelques semaines seulement, ont profité d’un "flou juridique" pour s’installer. La commercialisation des produits à base de cannabidiol est autorisée à condition qu’ils proviennent des graines et des tiges de chanvre. Leur teneur en THC (composant du cannabis qui a un effet psychotrope) ne doit pas être pas supérieure à 0,2%. 

Or, les produits saisis par les policiers du commissariat de Fréjus sont pour la plupart fabriqués, et c’est illégal, à base d’herbe de cannabis macérée. Certains produits analysés en laboratoire présentent également un taux de THC de 0,33% et sont donc considérés comme des produits stupéfiants. De l’herbe de cannabis a également été découverte dans des bocaux de tisane portant l’inscription "Ne pas fumer". En tout, quatre kilos d’herbe ont été saisis. 

Des crèmes anti-rhumatismes à base de cannabis

Des crèmes à base de cannabis étaient également vendues dans ses magasins pour soulager les rhumatismes. Or, il est également interdit de vanter les vertus thérapeutiques du cannabis… ce que semblaient ignorer les gérants, deux hommes et une femme âgés de 32 à 44 ans. 

"Dr Smoke" s'installe à 100 mètres du commissariat

Surfant sur l’effet de mode, les trois gérants ont ouvert leurs boutiques  en début de saison touristique. Ils sont décrits comme de "purs commerçants" qui pensaient vendre leurs produits à base de cannabis sans aucune ambigüité. Reste que l’un d’eux a eu la "bonne idée" de s’installer à 100 mètres du commissariat de Fréjus et d’appeler son magasin... "Dr Smoke" !

A vendre également dans ces boutiques des crèmes pour le corps ou pour les mains - Aucun(e)
A vendre également dans ces boutiques des crèmes pour le corps ou pour les mains - DR
Le cannabis sous toutes ses formes... avec des chips au cannabis - Aucun(e)
Le cannabis sous toutes ses formes... avec des chips au cannabis - DR