Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Six mois de prison avec sursis pour la femme qui avait inventé un enlèvement pour ne pas voir son amant

Elle avait déclenché un important dispositif de recherches, pour rien : une femme de 36 ans a été condamnée à six mois de prison avec sursis à Belfort ce mardi. Elle avait affirmé avoir été kidnappée, alors qu'elle était en fait chez elle.

Le tribunal de Grande Instance de Belfort
Le tribunal de Grande Instance de Belfort © Radio France - Adeline Divoux

Belfort, France

Une habitante du Haut-Rhin a été condamnée à six mois de prison avec sursis, ce mardi 26 novembre, au tribunal de Belfort, pour divulgation d'informations fausses faisant croire à un sinistre et de nature à provoquer l'intervention des secours.

Apparemment enlevée par son ancien compagnon

Samedi, un Belfortain de 36 ans prévient les forces de l'ordre : son amie affirme qu'elle a été enlevée par son ancien compagnon. Une trentaine de gendarmes sont mobilisés, notamment sur l'autoroute, pour tenter retrouver la femme, qui a envoyé une photo d'elle, dans le coffre d'une voiture, où elle apparait visiblement ligotée. 

Une histoire inventée pour ne pas aller voir son amant

Mais grâce aux réseaux sociaux, les forces de l'ordre se rendent rapidement compte que la femme n'habite pas chez sa tante, à Giromagny dans le Territoire de Belfort, mais à Montreux-Vieux, dans le Haut-Rhin. À leur arrivée à son domicile, ils la trouvent avec son mari et ses enfants. Les gendarmes expliquent qu'elle aurait inventé toute l'histoire pour ne pas aller retrouver son amant à Belfort. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu