Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Six nouveaux gilets jaunes condamnés pour les incendies de radars en Vendée

-
Par , France Bleu Loire Océan

Neuf gilets jaunes ont comparu ce mercredi au tribunal de La Roche-sur-Yon pour tentative d'incendie de radars fin janvier en Vendée. Ils ont été condamnés à des peines allant de 4 à 6 mois de prison avec sursis. Six autres avaient déjà été condamnés en février.

Neuf gilets jaunes comparaissaient ce mercredi, six ont été condamnés.
Neuf gilets jaunes comparaissaient ce mercredi, six ont été condamnés. © Radio France - Marc Bertrand

Vendée, France

C'est la suite de l'enquête sur l'incendie de 11 radars en une seule nuit, à la fin du mois de janvier dans le département. Une opération coordonnée, baptisée par les gilets jaunes vendéens opération Johnny, en référence à sa chanson "allumez le feu". Six personnes avaient déjà été condamnés en février dans cette affaire, six autres gilets jaunes l'ont été ce mercredi au tribunal de grande instance de La Roche-sur-Yon.

Une condamnation pour avoir incendié un radar

Ils ont comparu dans le cadre de la reconnaissance préalable de culpabilité, dans laquelle le prévenu peut accepter la peine proposée par le procureur. Tous ont accepté. Cinq d'entre eux sont condamnés pour tentative de destruction de bien public en réunion, à des peines de 4 ou 5 mois de prison avec sursis

Un jeune majeur, avec un casier judiciaire bien rempli, est lui condamné à six mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve, pour avoir lui incendié un radar à La Bruffière, dans le nord du département. Il a aussi obligation d'indemniser l'Etat, qui s'est porté partie civile. Le montant des dégâts n'a pas encore été chiffré, mais au maximum, ça pourrait représenter 50.000 euros pour un radar neuf.

Francis Lalanne présent au tribunal

Francis Lalanne et Jérémy Clément, têtes de liste de "l'Alliance jaune" aux élections européennes, étaient présents au tribunal pour soutenir les gilets jaunes convoqués au tribunal. Le chanteur était en Vendée ce mercredi pour sa campagne. Des gilets jaunes ont pris des selfies avec lui, à d'autres, il a glissé quelques mots d'encouragement. 

Trois autres prévenus n'ont pas été jugés, l'audience étant renvoyée au 12 juin. Ils n'avaient pas d'avocat pour les représenter, or c'est obligatoire dans la procédure de comparution avec reconnaissance préalable de culpabilité. Et l'enquête n'est pas terminée. D'autres gilets jaunes doivent passer devant le tribunal au mois de juin.,