Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Six touristes gardois meurent dans l'incendie de leur maison de vacances en Guadeloupe

jeudi 1 novembre 2018 à 5:47 - Mis à jour le vendredi 2 novembre 2018 à 19:20 Par Solène Cressant et Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère, France Bleu et France Bleu Hérault

Six touristes originaires du village de Calvisson (Gard), quatre adultes et deux adolescents, ont péri dans l'incendie de leur maison de vacances en Guadeloupe dans la nuit du 30 au 31 octobre. Un barbecue mal éteint pourrait être à l'origine de ce drame.

Véhicule des pompiers (photo d'illustration).
Véhicule des pompiers (photo d'illustration). © Maxppp -

Gard, France

Un dramatique incendie survenu en Guadeloupe a fait six victimes, quatre adultes et deux adolescents, tous originaires du village de Calvisson (Gard). Ils ont péri dans leur sommeil, dans la nuit du 30 au 31 octobre. 

"La thèse de l'accident est privilégiée", a indiqué Michaël Ohayon, procureur de la République adjoint à Pointe-à-Pitre, lors d'une conférence de presse. "Les constatations du médecin légiste de l'institut médico-légal de Pointe-à-Pitre ont mis en évidence des décès causés, selon toute probabilité, par une asphyxie", a annoncé le magistrat, qui confirme l'évacuation des corps vers l'établissement en vue d'une autopsie d'ici vendredi.

D'après les premiers éléments de l'enquête confiée à la brigade de recherche du Moule, le départ du feu a eu lieu sur la terrasse de l'appartement, à l'entrée, dans un espace protégé par une grille que les "pompiers ont trouvée fermée à leur arrivée". 

Un barbecue mal éteint comme piste privilégiée 

C'est un barbecue à charbon "que les occupants de l'appartement ont utilisé la veille au soir" et qui, ayant été mal éteint, serait la source de l'incendie. C'est la fumée, très abondante, qui a piégé à l'intérieur de l'appartement deux couples et leurs enfants : deux hommes de 48 et 58 ans, deux femmes, des sœurs de 40 et 39 ans, un adolescent de 16 ans et un enfant de 12 ans, dont le décès a été prononcé dans la nuit.

Les autopsies des victimes ont conclu à une mort par asphyxie. Dans les prochains jours, un expert incendie de la gendarmerie doit se rendre sur les lieux pour savoir si toutes les normes de sécurité ont bien été respectées. Selon le procureur Ohayon, "il est encore trop tôt pour établir des responsabilités".

Immense émotion à Calvisson où les deux familles étaient très connues

Par respect pour les victimes, nous avons choisi de ne pas divulguer leur nom.  Il s'agit de deux familles très connues dans Calvisson et très impliquées dans la vie associative du village. Après une saison intense dans le camping qu'ils tenaient dans la pinède de Calvisson, ils s'étaient accordés quelques jours de vacances et ils  avaient loué une maison en Guadeloupe, une île qu'ils avaient envie de découvrir depuis longtemps.  

Selon des témoignages que nous avons recueillis sur place, ces deux familles, aux relations quasi fusionnelles, ne se quittaient pratiquement jamais. Comme le disait une habitante du village, bouleversée par la nouvelle, ils sont restés unis jusque dans la mort.