Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Six Vauclusiens soupçonnés d'avoir escroqué des cavistes du sud de la France

jeudi 4 octobre 2018 à 18:31 - Mis à jour le jeudi 4 octobre 2018 à 22:05 Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu

La gendarmerie met fin à une escroquerie de grande ampleur sur plusieurs départements du sud-est, et plus particulièrement dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Des centaines de bouteilles d'alcool ont été commandées à des commerçants sans jamais être payées.

photo d'illustration d'une saisie de bouteilles de champagne
photo d'illustration d'une saisie de bouteilles de champagne © Maxppp - Georges Charrières

Vaucluse, France

L'enquête pourrait ne faire que commencer. Les gendarmes viennent de mettre à jour une escroquerie de grande ampleur dans le sud-est de la France. Des centaines de bouteilles d'alcool ont été commandées à des commerçants sans jamais être payées. Le même mode opératoire a été utilisé à chaque fois. Les cavistes, et détaillants d'alcool ont reçu un coup de fil urgent d'un soi-disant élu ou responsable de club sportif qui leur demande de leur livrer le plus rapidement possible des caisses d'alcool pour une manifestation ou une réception.

Les escrocs prétextent qu'ils ont fait affaire avec un autre fournisseur qui vient de leur faire faux bon. Ils poussent même le scénario jusqu'à se faire livrer sur des parking de mairies, d'hippodromes ou de stades. C'est un commerçant du secteur de Salon-de-Provence, déjà alerté par ces problèmes de factures non payées, qui porte plainte à la gendarmerie. Il  vient de recevoir l'appel d'un membre d'une association sportive qui lui fait une commande en urgence prétendant qu'il paiera plus tard. 

65 000 euros de préjudice

Après quelques semaines d'enquête, six personnes, auteurs présumés et complices, sont interpellées à Avignon et Cavaillon. Le montant du préjudice atteindrait 65 000 euros. Cette bande d'escroc commandait surtout des champagnes très fins ou des alcools forts type vodka ou whisky.

Pour l'instant il y aurait une quarantaine de victimes connues sur cinq départements : Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Gard, Drôme et Hérault. Dans le Vaucluse, elles se trouvent à l'Isle sur la Sorgue, Avignon, Carpentras, Robion ou encore Apt et Saint Romain-en-Viennois, dans les Bouches-du-Rhône, les escrocs ont sévi à Miramas, Istres , Salon , Mallemort, Chateaurenard ou encore Saint Cannat. Les enquêteurs lancent un appel à victimes. Les habitants de ces cinq départements sont invités à se faire connaitre auprès de leur gendarmerie s'ils ont subi des faits similaires. Un juge d'instruction a été saisi au TGI de Tarascon.