Faits divers – Justice

Six voleurs présumés de frêt interpellés en Côte-d'Or

Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne mardi 14 novembre 2017 à 11:18

Le butin récupéré par les gendarmes de Côte-d'Or
Le butin récupéré par les gendarmes de Côte-d'Or - gendarmerie de Côte-d'Or

Les gendarmes de Côte-d'Or ont interpellé le week-end dernier (nuit du 11 au 12 novembre) une équipe de malfaiteurs accusée d'être à l'origine d'une vingtaine de vols de frêt et de cambriolages. Une opération que la gendarmerie détaille dans un communiqué.

Depuis août 2017, une recrudescence de vols a été constatée dans l’agglomération dijonnaise sur des plateformes logistiques et des aires de stationnement de poids-lourds sur et hors autoroute, tous commis de nuit. Après de minutieuses investigations menées sous l’autorité du Parquet de Dijon puis d’un juge d’instruction de Dijon, une opération judiciaire visant à interpeller l’équipe de malfaiteurs a été menée dans la nuit du 11 au 12 novembre 2017 par la compagnie de gendarmerie départementale et la brigade de recherches de Dijon, appuyées par le groupe d’observation-surveillance et l’antenne GIGN.

Réalisée sous la supervision du général Olivier KIM, commandant la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et le groupement de la Côte d’Or, elle a permis l’interpellation des six auteurs présumés, en flagrant délit pour certains et à leur domicile pour d’autres.

L'équipe serait impliquée dans 23 affaires

Cette action s’avère d’ores et déjà particulièrement fructueuse et a permis la résolution de 23 faits :

- 3 vols à la roulotte commis en août 2017 sur l'agglomération dijonnaise ;

- 1 vol de véhicule commis en octobre 2017 sur la circonscription de Genlis ;

- 1 cambriolage de résidence principale commis en août 2017 sur la circonscription de Genlis ;

- 15 vols de fret visant des plate-formes logistiques de l'agglomération dijonnaise, des poids-lourds en stationnement sur l'agglomération dijonnaise et sur des aires de services autoroutières ;

- 3 nouveaux vols de fret sur l'agglomération dijonnaise lors de la nuit du 11 au 12 novembre, lors de l'interpellation en flagrant délit à Fixin.

Par ailleurs, 5 procédures judiciaires incidentes ont été initiées. Elles portent sur la détention de petites quantités de stupéfiants, d'un revolver 357 Magnum et un recel de moto dérobée sur l'agglomération dijonnaise en 2015. 5 personnes ont été mises en examen pour vols, complicité de vols et recels. 3 ont été placées sous contrôle judiciaire et deux ont été incarcérées. Le préjudice peut raisonnablement être estimé à plus de 150000 euros.

Les perquisitions réalisées ont permis la découverte de plusieurs lieux de stockage contenant des objets dérobés sur les vols. Les auteurs conservaient également à leur domicile de nombreux objets dérobés.