Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sochaux : l'octogénaire menace ses voisins et les policiers avec un couteau

Les policiers ont du faire preuve d'une énergie rare ce lundi à Sochaux pour maîtriser un homme de 80 ans qui a menacé ses voisins avec un couteau de cuisine. Bilan : une fonctionnaire de police et un pompier blessé. Et huit plaintes. Le vieil homme devra subir une expertise psychiatrique.

Un véhicule de police (illustration)
Un véhicule de police (illustration) © Radio France - Grégory Jullian

La scène aurait pu se terminer par un drame. Excédé par les palabres de deux de ses voisines dans cet immeuble de la rue des Graviers à Sochaux, l'homme de 80 ans s'empare d'un impressionnant couteau de cuisine pour venir exprimer sa colère. "Je vais vous planter", hurle-t-il. 

La police est requise. Un équipage de cinq fonctionnaires fonce dans la cage d'escalier pour tenter de maîtriser le forcené. Mais ce dernier refuse de poser le couteau au sol, comme les policiers le lui demandent. Il le glisse dans son short. La fonctionnaire de police qui se trouve au plus près de lui tente alors de neutraliser le vieil homme qui se débat et blesse la jeune femme au pouce et au poignet. Heureusement, les quatre autres policiers parviennent à lui retirer le couteau. 

En raison de son comportement, les quatre policiers portent le vieil homme dans l'escalier. Ce dernier demande à qu'on le repose au sol. C'est alors qu'il fonce dans la cage d'escalier et sa blesse en tombant. Les pompiers sont requis. Rebelotte. À l'arrivée des secours, le vieil homme mord l'un des pompiers. 

Après avoir été brièvement hospitalisé, le vieil homme est placé en garde-à-vue. Il expliquera avoir été pris d'une véritable crise de nerf. "Je n'ai jamais voulu tuer personne", clame-t-il. "Je ne voulais pas qu'on me retire le couteau".  

Le vieil homme a été remis en liberté ce mardi après-midi. Le magistrat a ordonné la réalisation d'une expertise psychiatrique.  Il s'agit d'un homme mal voyant et placé sous curatelle renforcée, sans antécédents. Il vit en couple dans des conditions très précaires à Sochaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess