Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soirée clandestine à Montauban : des dizaines de jeunes fêtaient un anniversaire dans une entreprise

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une nouvelle soirée clandestine fait parler d'elle, à Montauban dans le Tarn-et-Garonne. Des dizaines de jeunes se sont rassemblés dans le hangar d'une entreprise pour fêter un anniversaire, en plein confinement.

La fête s'est organisée dans le hangar d'une entreprise de Montauban
La fête s'est organisée dans le hangar d'une entreprise de Montauban © Maxppp - PHOTOPQR / LE PARISIEN / MAXPPP

Après la soirée clandestine de Burgaud ce weekend, près de Toulouse, c'est désormais une soirée à Montauban (Tarn-et-Garonne) qui fait parler d'elle. Samedi 10 avril, vers 22h30, les voisins d'une entreprise à Alba Sud contactent la police et leur rapportent qu'une soirée se déroule au sein même du hangar. Selon le procureur, le fils du chef d'entreprise, l'organisateur, voulait fêter les 18 ans d'un proche. 

Des dizaines de participants, cinq verbalisations

Cette soirée rassemblait des dizaines de jeunes, dont cinq ont été verbalisés le soir même. Certains fêtards sont montés sur le toit de l'entreprise, pour s'échapper, alors que le toit était très fragile. Ils ont fini par descendre, sous la contrainte des policiers municipaux et nationaux.

Les plaques minéralogiques ont été relevées pour identifier les participants de cette soirée clandestine. Une enquête est ouverte par le parquet de Montauban pour mise en danger de la vie d'autrui et travail dissimulé, car un DJ semble avoir été embauché aux platines ce soir-là.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess