Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un père de famille du Val d'Oise tabassé à cause d'un masque

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un homme de 44 ans a été tabassé à coup de battes de baseball dans une laverie de Soisy-sous-Montmorency (Val-d'Oise) ce dimanche parce qu'il aurait demandé à un client de mettre son masque.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Richard Villalon

Un père de famille a été agressé sous les yeux de ces enfants ce dimanche après-midi dans une laverie à Soisy-sous-Montmorency dans le Val d'Oise. La victime a insisté auprès d'un de ses agresseurs pour qu'il porte un masque. Il souffre de plusieurs contusions et d'un traumatisme crânien. Il a porté plainte. 

Il est 16h45 ce dimanche, la victime de 44 ans plie son linge dans une laverie d'un quartier tendu de Soisy-sous-Montmorency en compagnie de ses deux enfants de cinq et sept ans. Un homme entre alors dans la laverie sans son masque, le père de famille lui demande alors de le mettre, justifiant que c'est obligatoire, "je m'en fous", lui répond le deuxième arrivant. Le ton monte. 

Six points de suture et un traumatisme crânien

Le nouveau venu finit par partir, mais revient peu après accompagné de trois autres hommes. Deux d'entre eux sont munis de battes de baseball, ils se mettent alors à frapper le père de famille, les deux autres lui assènent des coups de poings. La scène ne dure que quelques secondes mais est d'une rare violence à en croire les images de vidéosurveillance. 

Le père de famille a été transporté à l'hôpital d'Eaubonne, il souffre d'un traumatisme crânien (avec une plaie qui a nécessité des points de suture), de contusions et de douleurs aux lombaires. Il a porté plainte pour "violences aggravés". Les enfants sont indemnes mais très choqués. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess