Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Faits divers - Justice

Soldats morts au Mali : un tweet polémique de la CGT du Morbihan parle de "colonialisme"

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

Dans un message posté sur les réseaux sociaux après la mort des militaires français au Mali, la CGT Chômeurs du Morbihan parle du "colonialisme" français au Mali. Un message qui créé la polémique, et oblige la direction départemental du syndicat à réagir.

Ces propos tenus sur le réseau social déclenchent un torrent de réactions. (illustration)
Ces propos tenus sur le réseau social déclenchent un torrent de réactions. (illustration) © Radio France - Nina Valette

Lorient, France

Le message posté sur twitter déclenche un véritable tollé : "Toutes nos pensées aux familles de militaires morts pour le colonialisme au Mali".  Il a été posté quelques heures après l'annonce de la mort des militaires français en intervention sur le compte de la CGT Chômeurs 56. Dans sa présentation sur twitter, cette branche de la CGT indique "rebelles par nécessité"

Réunion de crise à la CGT

Devant les nombreux commentaires outrés déclenchés par cette publication, la CGT Chômeurs persiste et signe, avec un second message posté en soirée. "Nous ne souhaitons bien sûr pas incriminer les soldats morts au Mali, peut-on lire. Ils n'ont fait qu'exécuter les ordres. Mais il ne faut pour autant pas fermer les yeux sur l'objectif même de la présence militaire française sur place." Au passage, le compte repartage un ancien tweet, qui parle du "naufrage annoncé" de l'opération au Mali.

Le message a déclenché un torrent de réactions. - Aucun(e)
Le message a déclenché un torrent de réactions. - Capture twitter

Des propos "choquants , abjects et méprisables"

Dans un communiqué, le président du Conseil départemental du Morbihan s'indigne de ces propos : "François Goulard tient à exprimer son indignation à la suite de la publication d’un communiqué de la CGT chômeurs 56 concernant nos soldats tombés au Mali . Ces propos sont choquants , abjects et méprisables . Au péril de leur vie , les soldats français combattent le terrorisme dont les premières victimes sont les Africains. Ils sont l’honneur de notre pays . Il espère que les instances de ce syndicat, au niveau départemental comme au niveau national, condamneront ces mots inqualifiables ."

La CGT parle "d'une initiative personnelle"

Interrogée sur ces messages, la direction de la CGT morbihannaise a répondu ce mercredi : "L’union départementale CGT du Morbihan s’associe à la douleur des familles des soldats disparus dans l’exercice de leur métier. Ce tweet est le résultat d’une initiative personnelle qui ne saurait engager ni le Comité de chômeurs 56, ni l’union locale de Lorient, ni l’union départementale du Morbihan. Nous condamnons les propos tenus. Ils vont à l’encontre des engagements de la CGT pour la paix."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu