Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Le braquage de Dolomieu

Son avocate décrit le braqueur de Dolomieu comme "un jeune homme de 19 ans comme les autres"

mercredi 6 août 2014 à 19:26 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère

Maître Aurélia Mennessier, qui défend le jeune homme qui a tiré sur Hugo Villerez lors du braquage du bureau de tabac de Dolomieu, s'exprime sur France Bleu Isère. Elle ne veut pas qu'on se trompe sur la personnalité de son client qui a écrit une lettre de regrets à la mère de la victime.

Le tabac-presse braqué pour la deuxième fois en quelques mois à Dolomieu.
Le tabac-presse braqué pour la deuxième fois en quelques mois à Dolomieu. © Google Street View.

Manuel

L'avocate du jeune homme de 19 ans qui a tiré sur Hugo il y a une semaine lors d'un braquage à Dolomieu s'exprime sur France Bleu Isère. Arrêté samedi dernier à Morestel et mis en examen lundi pour "vol avec violence ayant entrainé la mort" , il a tout de suite reconnu les faits. Incarcéré depuis deux jours, il a même rédigé une lettre à la mère de la victime pour lui exprimer ses regrets. Son avocate, Maitre Aurélia Mennessier ne veut pas qu'on se trompe sur la personnalité de son client.

"C'est un jeune homme de 19 ans comme les autres, pas un meurtrier. Il n'a voulu ce qui est arrivé."

"Il a rédigé cette lettre spontanément entre deux auditions".

REPORTAGE  |  PRÈS DE 1800 PERSONNES POUR RENDRE HOMMAGE À HUGO

REPORTAGE  |  LE CHOC À DOLOMIEU CHOQUÉS APRÈS LE BRAQUAGE MORTEL

À LIRE AUSSI  |  ISÈRE : LE TÉMOIN D'UN BRAQUAGE ABATTU AU FUSIL DE CHASSE