Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Sophie Le Tan

Sophie Le Tan : une marche du souvenir le 7 septembre, un an après sa disparition

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Une marche à la lanterne et un lâcher de colombes sont prévus à la colline de Mundolsheim (Bas-Rhin), samedi 7 septembre.

Marche silencieuse de la famille et des proche de Sophie Le Tan, à Cernay, en mars 2019
Marche silencieuse de la famille et des proche de Sophie Le Tan, à Cernay, en mars 2019 © Maxppp -

Mundolsheim, France

Le 7 septembre 2018, Sophie Le Tan disparaissait, le jour de son anniversaire, après une visite d'appartement à Schiltigheim (Bas-Rhin). Un an plus tard, l'étudiante n'a pas été retrouvée. Afin d'"honorer sa mémoire", plusieurs événements se tiendront samedi 7 septembre, "pour montrer que le combat n'est pas fini", peut-on lire sur la page Facebook Mobilisation pour retrouver Sophie Le Tan.

Une marche du souvenir, "marche symbolique à la lanterne", partira à 19h de la colline d'Hausbergen, à Mundolsheim. Un lâcher de colombes est prévu au sommet, à l'arrivée de la marche. Avant cela, une réunion se tiendra à 16h30 en mairie de Schiltigheim, afin de "présenter les actions" menées durant cette année de recherche. La famille de Sophie Le Tan sera présente.

Principal suspect dans cette affaire, Jean-Marc Reiser est toujours incarcéré, mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration. C'est lui qui avait mis en ligne l'annonce immobilière à laquelle Sophie Le Tan a répondu. Des traces de sang contenant l’ADN de la jeune femme ont été retrouvées dans son appartement, ainsi que sur la manche d'une scie dans sa cave. Jean-Marc Reiser reconnaît que la jeune étudiante est montée chez lui le jour de sa disparition, mais affirme qu'il l'a soignée pour une blessure à la main et qu'elle est ensuite repartie.

Les enquêteurs ont suspendu les recherches, mais n'excluent pas de ratisser à nouveau le terrain si de nouveaux indices venaient à apparaître.

Choix de la station

France Bleu