Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Soulagement à Orléans, Léa a été retrouvée saine et sauve

mardi 25 août 2015 à 21:03 - Mis à jour le mercredi 26 août 2015 à 7:00 Par Jocelyne Jean et Eric Normand, France Bleu Orléans

Léa avait disparu depuis samedi soir. La jeune fille de 13 ans avait quitté son domicile sans argent, sans vêtements et sans téléphone. Hier soir elle a téléphoné à sa soeur pour dire qu'elle allait bien. Une disparition de 4 jours qui reste bien mystérieuse.

Léa, une adolescente de 13 ans, a disparu samedi soir à Orléans.
Léa, une adolescente de 13 ans, a disparu samedi soir à Orléans. © Radio France - Capture d'écran - Clémentine Vergnaud

C'est le soulagement du coté de la famille de Léa. La jeune fille de 13 ans a été retrouvée tard hier soir saine et sauve ...  Léa avait disparu depuis 4 jours dans des circonstances mystérieuses,. Depuis samedi soir, sa famille qui habite faubourg bannier à Orléans n'avait plus de nouvelles de la jeune fille. Elle avait quitté son domicile sans argent, sans vêtements et sans téléphone.

Son départ tout comme son retour posent de nombreuses questions

Il est 22h environ hier soir. Anaïs la sœur de Léa reçoit un coup fil. Pas de numéro, l'appel est passé en numéro masqué. C'est Léa qui parle ... La voix est calme : "je vais bien, je suis désolée, je ne pouvais pas appeler plus tôt . Vous pouvez venir me récupérer, mais ne cherchez pas à savoir à qui appartient le téléphone".

Anais retournée à Grenoble pour son travail prévient l'autre grande sœur de Léa qui va la chercher en voiture sur le lieu de rendez vous. C'est à Ormes. La jeune fille de 13 ans est seule, elle ne semble pas blessée mais elle n'arrête pas de pleurer. Elle rejoint alors sa mère qui l'emmène à l'hôpital. Reste de nombreuses questions : avec qui était-elle ? Où était elle pendant ces 4 jours ?

Une fugue, un enlèvement ? Sa famille était très inquiète car Léa avait été agressée il y a quelques mois. Son agresseur devrait d'ailleurs très prochainement comparaître devant la justice. Une agression qu'elle n'a jamais surmontée, elle menaçait parfois de se suicider, selon sa sœur. Sa sœur qui a géré la mobilisation sur les réseaux sociaux...

Elle pense d'ailleurs que c'est sous cette pression médiatique que Léa a été libérée. Pour elle, ça ne fait aucun doute que sa petite sœur a été retenue. L'enquête le dira. Léa et sa mère iront porter plainte aujourd'hui.