Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un corrézien mis en examen pour homicide volontaire après avoir renversé une femme à Saint-Martin-la-Méanne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

Une femme est décédée après avoir été renversée par un automobiliste dans la nuit de mardi à mercredi à Saint-Martin-la-Méanne en Corrèze. Le suspect reconnait être à l'origine de l'accident mais pas son intentionnalité. Il a été mis en examen avant d’être écroué à la maison d’arrêt de Tulle.

Après son audition à la cité judiciaire de Limoges, le suspect a été écroué à la maison d'arrêt de Tulle
Après son audition à la cité judiciaire de Limoges, le suspect a été écroué à la maison d'arrêt de Tulle © Radio France - Nicolas Blanzat

Un corrézien de 39 ans a été mis en examen pour homicide volontaire ce mercredi soir à Limoges. Il est soupçonné d'avoir renversé volontairement avec sa voiture une femme d'une trentaine d'années avec laquelle il venait de passer la soirée. 

Une soirée trop arrosée qui vire au drame 

Les faits remontent à la nuit de mardi à mercredi. Vers 3 heures du matin, un homme prévient les secours. Il vient de renverser une femme, une amie, sur une départementale se trouvant sur la commune de Saint-Martin-la-Méanne près d'Argentat-sur-Dordogne en Corrèze. Les gendarmes décident de le placer en garde à vue. Le lendemain, la procureure de Tulle se rend sur place avec la police scientifique. Elle décide de prolonger la garde à vue au chef de tentative d'homicide. 

Le suspect reconnait être à l'origine de l'accident, mais en aucun cas son intentionnalité. Mais certains éléments ne plaident pas en sa faveur. Lors de la soirée du drame, tous deux avaient bu et s'étaient disputés. De plus, le lieu de l'accident est en rase campagne dans une grande ligne droite et sans aucune trace de freinage. La victime a pourtant été traînée sur plusieurs mètres. Une scène de crime "complexe à analyser" selon la procureure de Tulle pour qui l'instruction s'annonce "difficile à mener", avec de "réelles zones d'ombre dans les déclarations du suspect".

Ces éléments ont incité le parquet de Tulle à transférer le dossier au pôle criminel à Limoges

Assez d’éléments pour que le parquet saisisse la direction de l'enquête de la brigade de recherche de Tulle et renvoi le dossier au pôle criminel de Limoges où le suspect a été entendu par un juge d'instruction ce mercredi soir. Il a une nouvelle fois nier l'intentionnalité de l'accident, avant d'être mis en examen et écroué à la maison d'arrêt de Tulle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess