Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soupçonné d'avoir secoué un bébé, un homme est mis en examen et écroué à Golbey

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Dans les Vosges, un homme a été mis en examen et placé en détention provisoire. Il est soupçonné d'avoir violemment secoué le nourrisson de sa compagne, en mars dernier à Golbey. Le bébé est vivant mais risque d'avoir de graves séquelles.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Radio France - Stéphane Barbereau

Cette affaire remonte au 13 mars dernier et vient d'être révélée par nos confrères de Vosges Matin. Ce vendredi-là, un couple de Golbey est interpellé par la police d’Épinal, soupçonné d'avoir violenté un nourrisson

La mère n'est finalement pas inquiétée dans l'affaire

La mère est finalement relâchée. D'après les policiers, elle avait laissé le bébé à son compagnon et s'était absentée au moment des faits. Une fois revenue, elle trouve le nourrisson inerte et se rend à l'hôpital. Selon les médecins, l'enfant présente le syndrome du "bébé secoué". Cela peut entraîner un grave handicap, voire la mort. L'établissement hospitalier prévient alors la police.

Le compagnon est présenté devant le parquet d’Épinal à l'issue de sa garde-à-vue, le 14 mars. Le procureur de la République, Nicolas Heitz, confirme la mise en examen du suspect et son placement en détention provisoire le même jour. Une information judiciaire du chef de "violences ayant entraîné une infirmation ou mutilation permanente, sur un mineur de moins de 15 ans par personne ayant autorité" est ouverte. 

L'enfant placé

Le parquet indique enfin que l'enfant a été placé, dans le cadre d'une procédure en assistance éducative. Une décision du juge des enfants dont la mère a interjeté en appel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu