Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Soupçonné de cinq agressions sexuelles, un exhibitionniste sera jugé début mai à Saint-Nazaire

mardi 10 avril 2018 à 18:39 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Il est soupçonné d'avoir fait cinq victimes âgées de 10 à 73 ans sur la Baule et Pornichet. Un habitant de Saint-Etienne-de-Montluc de 56 ans va devoir répondre d'exhibition sexuelle devant le tribunal de Saint-Nazaire.

L'homme soupçonné d'exhibition sexuelle a été interpellé par les policiers de la Baule (photo d'illustration).
L'homme soupçonné d'exhibition sexuelle a été interpellé par les policiers de la Baule (photo d'illustration). © Maxppp -

La Baule, France

L'homme est interpellé jeudi dernier par les policiers de la Baule. Sa dernière victime, une femme de 69 ans l'a formellement reconnu. C'est bien lui qui se se masturbait devant elle en la fixant en pleine rue à Pornichet le 30 mars dernier. Les enquêteurs remontent jusqu'à cet habitant de Saint-Etienne-de-Montluc grâce à une enquête de voisinage. Il se déplaçait avec son propre véhicule. 

Victimes âgées de 10 à 73 ans

Les policiers ne tardent pas à faire un recoupement avec quatre autres dépôts de plainte pour exhibition sexuelle, deux sur la Baule et deux autres déjà sur Pornichet. Ce qui est étonnant c'est la fourchette d'âge des victimes : la plus jeune n'a que 10 ans. Les trois autres ont respectivement : 14, 22 et 73 ans. L'homme est en détention dans l'attente de son procès le 3 mai prochain. Il nie les quatre premières agressions sexuelles.