Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soupçonné de préparer un attentat, un soldat allemand basé à Illkirch arrêté en Bavière

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Un soldat de l'armée allemande basé au Jaegerbataillon 291 d'Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) a été interpellé mercredi à Hammelburg (Bavière). Aux convictions "xénophobes", il est suspecté d'avoir planifié un attentat.

La brigade franco-allemande, basée à Müllheim (Allemagne)
La brigade franco-allemande, basée à Müllheim (Allemagne) © Maxppp -

L'annonce a été faite par le parquet de Francfort-sur-le-Main jeudi 27 avril. Un soldat de l'armée allemande stationné au Jaegerbataillon 291 d'Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), qui appartient à la Brigade franco-allemande, a été interpellé mercredi à Hammelburg, en Bavière, en même temps qu'un étudiant allemand de 24 ans. L'homme est un lieutenant de 28 ans aux convictions "xénophobes", selon le parquet de Francfort, qui le soupçonne d'avoir "planifié un attentat".

Le soldat a été repéré fin janvier à l'aéroport de Vienne (Autriche), alors qu'il venait récupérer un revolver dans les canalisations des toilettes. En s'intéressant à lui, les enquêteurs ont découvert qu'il avait réussi à se faire enregistrer en 2015 en tant que demandeur d'asile syrien, alors qu'il ne parle pas arabe. La presse allemande, notamment le journal Die Welt, évoque la possibilité qu'il ait souhaité faire porter la responsabilité de son attaque sur les réfugiés.

"Nous savons, à partir de messages vocaux enregistrés, que les deux suspects étaient racistes", a indiqué à la presse Nadja Niesen, une porte-parole du parquet de Francfort. Les enquêteurs n'ont pas donné à ce stade d'informations sur les cibles potentielles de l'attentat.

Le militaire a été arrêté à Hammelburg en Bavière.
Le militaire a été arrêté à Hammelburg en Bavière. © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess