Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soupçonné de viol, un conseiller régional RN de la Manche en détention provisoire

Le conseiller régional manchois Robert Retout est en détention provisoire depuis son interpellation la semaine dernière dans une affaire de viols présumés sur une adolescente de 12 ans.

Le conseiller régional Robert Retout a été placé en détention provisoire le temps de l'enquête.
Le conseiller régional Robert Retout a été placé en détention provisoire le temps de l'enquête. © Radio France - Benoît Martin

C'est par un récent signalement des services de l'éducation nationale que l'affaire a débuté. D'après les éléments transmis à la justice, une collégienne de 12 ans habitant à Valognes serait la victime présumée de viols répétés dans la sphère familiale

En l'occurrence, l'auteur présumé des faits, s'avère être le compagnon de la maman de la jeune victime. Et cet homme n'est pas un inconnu. Il s'agit du conseiller régional Rassemblement National Robert Retout, qui fut également élu municipal d'opposition à Valognes entre 2014 et 2020.

Le suspect reconnaît en partie les faits

Le témoignage de l'adolescente a été recueilli et la gendarmerie a procédé dans la foulée à l'interpellation de Robert Retout. En garde à vue, l'élu de 75 ans a été confronté aux accusations pesant sur lui. En l'occurrence, des faits d'agressions sexuelles, de viols et de tentatives de viols répétés depuis environ un an. Devant les enquêteurs, il a en partie reconnu les faits. 

Pour le parquet de Cherbourg, suffisamment d'éléments laissent à penser que des viols ont bien eu lieu, et le dossier a donc été transféré au pôle criminel du parquet de Coutances qui a ouvert une information judiciaire et décidé du placement en détention provisoire du suspect, actuellement incarcéré à Coutances et mis en examen des faits de viols (et tentatives) sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité sur la victime ainsi que pour agressions sexuelles imposées à un mineur de quinze ans.  

Le RN suspend l'élu

Sur le plan politique, la responsable du Rassemblement National dans la Manche, Marie-Françoise Kurdziel, se dit bouleversée par la nature des accusations. Elle indique que Robert Retout a été provisoirement suspendu du mouvement mais aussi du groupe des élus RN au Conseil régional, dans l'attente des résultats de l'enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess