Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soupçonnés de 59 vols dans des parkings souterrains de Strasbourg, quatre individus interpellés

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Quatre individus ont été interpellés par la police de Strasbourg. Ils sont soupçonnés d'avoir commis près de 60 vols à la roulotte dans des parkings souterrains de la ville et de Schiltigheim.

Les policiers strasbourgeois ont interpellé quatre personnes (illustration).
Les policiers strasbourgeois ont interpellé quatre personnes (illustration). © Radio France - Renaud Biondi-Maugey

Quatre personnes ont été interpellées à Strasbourg et identifiés comme étant les auteurs de 67 faits de vol dont 59 de vols à la roulotte commis dans des parkings souterrains de Strasbourg et Schiltigheim. Les vols ont été commis entre fin novembre 2018 et juin 2019. Les individus interpellés sont des frères jumeaux de 17 ans et deux autres jeunes de 18 et 19 ans.

Le recoupement des différentes plaintes, l’étude du mode opératoire , l’exploitation des enregistrements des systèmes de vidéoprotection de l’Eurométropole de Strasbourg et le résultat des relevés techniques sur les véhicules ont permis aux enquêteurs de s’intéresser à ces quatre jeunes hommes déjà connus des services de police.  

Un des suspects a été interpellé à Strasbourg mercredi. Les trois autres étaient déjà en prison à Colmar, Mulhouse et Nancy. Ils sont tous quatre convoqués à l’audience du tribunal judiciaire de Strasbourg le 18 mars 2021. Ils encourent cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess