Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Soupçons d'emplois fictifs : le parquet national financier requiert un procès pour le couple Fillon

vendredi 11 janvier 2019 à 17:47 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Le parquet national financier a requis un procès pour le couple Fillon dans l'affaire des emplois présumés fictifs de cette dernière et des enfants du couple, a appris l'AFP vendredi de source proche du dossier, confirmant une information du Monde.

Penelope et François Fillon  Porte de Versailles à Paris, le 9 avril 2017
Penelope et François Fillon Porte de Versailles à Paris, le 9 avril 2017 © Maxppp - IAN LANGSDON

La perspective d'un procès se précise pour le couple Fillon. Le parquet national financier a requis le renvoi en correctionnelle de François et Penelope Fillon a appris l'AFP vendredi de source proche du dossier, confirmant une information du Monde.

L’ancien candidat des Républicains à la présidentielle en 2017 est soupçonné d’avoir fait bénéficier sa femme et ses enfants d'emplois fictifs. Le couple est mis en examen depuis mars 2017 pour "détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, escroquerie aggravée et complicité de ces délits".

Il revient désormais au juge d'instruction de décider de renvoyer, ou non, en correctionnelle l'ex-candidat de la droite à la présidentielle de 2017, son épouse, ainsi que son ancien suppléant parlementaire Marc Joulaud, également mis en examen dans cette enquête.

  - Visactu
© Visactu