Infos

Soupçons d'intoxication alimentaire à l'hôpital de Nîmes

Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère jeudi 11 août 2016 à 17:41

L'intoxication ne touche que les membres du personnel de l'hôpital
L'intoxication ne touche que les membres du personnel de l'hôpital © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Une centaine de salariés de l'hôpital Carrémeau de Nîmes ont été victimes de nausées et de vomissements. Il s'agit seulement de membres du personnel de l'établissement. Aucun patient n'a été affecté. Il pourrait s'agir d'une intoxication alimentaire. Une enquête est en cours.

Les premiers symptômes sont apparus ce mardi après-midi et ils se sont poursuivis dans la journée de mercredi. Plusieurs salariés de l'hôpital ont commencé à se plaindre de nausées et de violentes douleurs au ventre.

Au total, une centaine d'employés auraient été ainsi affectés. Des médecins, des infirmiers ou encore des membres du personnel administratif. Point commun entre ces salariés : tous avaient pris leur repas au self-service qui leur est réservé. En revanche, aucun patient n'a été touché.

Une cellule de crise a été mise en place. Des échantillons d'aliments ont été prélevés pour être analysés. La direction de l'hôpital a effectué une déclaration d'intoxication collective, sans en préciser les causes.

Reste donc à savoir ce qui a provoqué cette véritable épidémie. Certaines sources que nous avons pu joindre à l'hôpital suspecterait plutôt les fontaines à eau que de très nombreux employés utilisent. Tous les salariés n'ont pas mangé le même plat ; en revanche une très grande partie d'entre eux ont rempli des carafes à ces distributeurs. Mais, pour l'instant, rien ne prouve que le problème vienne de là.

Une enquête est en cours. Selon la direction, cet épisode n'a pas affecté la continuité des soins assurés aux patients.

Partager sur :