Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soupçons de fausses procurations à Marseille : 9 personnes en garde à vue dont Yves Moraine et Julien Ravier

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Neuf personnes ont été placées en garde à vue ce mardi à Marseille dans l'enquête sur des soupçons de fausses procurations dans l'entre-deux tours des municipales. Parmi elles, Yves Moraine, l'ex maire des 6e et 8e arrondissements et Julien Ravier, maire des 11e et 12e.

Julien Ravier, maire LR des 11e et 12e arrondissements de Marseille, réélu fin juin.
Julien Ravier, maire LR des 11e et 12e arrondissements de Marseille, réélu fin juin. © Maxppp - Nicolas Vallauri

Neuf personnes ont été placées en garde à vue ce mardi matin à Marseille dans l'enquête sur des soupçons de fausses procurations dans l'entre-deux tours des municipales dans la deuxième ville de France, a appris France Bleu Provence auprès du parquet, confirmant une information de La Provence. Garde à vue au motif d "altération de la vérité dans un document administratif", "faux et usage de faux" et "altération de la sincérité d'un scrutin". 

Parmi ces neuf personnes figure Yves Moraine, l'ancien maire LR des 6e et 8e arrondissements de Marseille. Yves Moraine, qui est également avocat, était numéro deux de la liste de Martine Vassal dans ce secteur aux dernières municipales. L'actuel maire LR des 11e et 12e arrondissements Julien Ravier fait également partie des gardés à vue. Il avait conservé son siège lors du second tour du mois de juin.

Des soupçons de fausses procurations dans un Ehpad 

Le directeur d'un Ehpad du quartier de Saint-Barnabé, dans le 12e arrondissement, est aussi en garde à vue. Mi-juin, France 2 avait révélé que plusieurs pensionnaires d’un Ehpad du 12e arrondissement de Marseille, en situation de faiblesse et pour certains frappés par la maladie d’Alzheimer, avaient voté par procuration dans un même bureau sans que leurs familles et proches en soient informés.  

C'est la police judiciaire de Marseille qui est venue chercher Yves Moraine à son domicile à 6h30 mardi matin. Son avocat, maître Erick Campana, assure à France Bleu Provence que son client "clame son innocence" et qu'il "conteste toute implication". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess