Faits divers – Justice

L'élue de Saint-Martin-le-Beau démissionne après ses dérapages racistes sur Facebook

Par François Desplans, France Bleu Touraine et France Bleu samedi 31 octobre 2015 à 6:00

Début de conseil municipal mouvementé à St-Martin-le-Beau
Début de conseil municipal mouvementé à St-Martin-le-Beau © Radio France - François Desplans

Dès le début du conseil municipal ce vendredi, la maire de Saint-Martin-le-Beau Angélique Delahaye a annoncé la démission de Roseline Dagnas, accusée de racisme à plusieurs reprises sur Facebook notamment envers Christiane Taubira. Des accusations qui visent à présent une autre élue de la commune.

Elle avait partagé sur son profil Facebook une photo comparant la Garde des Sceaux Christiane Taubira à un singe. Mais Roseline Dagnas, conseillère municipale de Saint-Martin-le-Beau à l'ouest de Tours, n'en était pas à son coup d'essai. Plusieurs articles racistes et islamophobes ont été relayés sur son profil depuis le début de l'année.

SOS Racisme se dit choqué et meurtri

C'est SOS Racisme et son antenne d'Indre-et-Loire qui a dévoilé l'affaire au début de la semaine. En réclamant immédiatement son exclusion du conseil municipal à la maire Angélique Delahaye.

Des dizaines de St-Martinois ont répondu à l'appel d'SOS Racisme en manifestant devant l'Hôtel de ville

Hélène s'est mobilisée comme plusieurs dizaines de St-Martinois

Il aura donc fallu attendre ce vendredi soir et le conseil municipal pour que sa démission soit officiellement annoncée. Sous les applaudissements des dizaines de manifestants qui avaient investi la salle du conseil. 

"La tentative d'exploiter la médiatisation de cette affaire peut laisser imaginer les arrières-pensées politiques qui sont présentes." Angélique Delahaye

Mais si Angélique Delahaye condamne avec la plus grande fermeté les propos de Roseline Dagnas et lui demande de présenter ses excuses à la ministre de la Justice, elle s'interroge aussi sur l'hyper-médiatisation de cette affaire. 

Les explications d'Angélique Delahaye maire de St-Martin-le-Beau lors du conseil

Une autre élue de Saint-Martin-le-Beau dans le viseur d'SOS Racisme

SOS Racisme se satisfait bien sûr du départ de Roseline Dagnas, mais le collectif pointe du doigt une autre élue. L'adjointe à la vie sociale, Corinne Jallais, coupable elle aussi d'avoir partagé sur Facebook des articles islamophobes.

SOS Racisme veut poursuivre le combat à St-Martin-le-Beau

Concernant Roseline Dagnas, elle pourrait à présent être inquiétée par la justice. Deux signalements pour injure raciale publique ont été transmis aux parquets de Paris et de Tours pour tenter d'obtenir l'ouverture d'une information judiciaire.