Faits divers – Justice

Spectaculaire incendie cet après-midi à Bruges

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde lundi 14 septembre 2015 à 14:09

Les pompiers tentent toujours de maîtriser l'incendie
Les pompiers tentent toujours de maîtriser l'incendie - Jeanne-Marie Marco

Le feu a pris dans la zone industrielle de Bruges dans l'agglomération bordelaise. Les pompiers ont été appelés par l'entreprise Bacqueyrisses. Le panache de nuage noir a perturbé la circulation sur la rocade de Bordeaux.

Le feu s'est déclaré vers 13h30 ce lundi après-midi dans la zone industrielle de Bruges, dans l'entreprise Bacqueyrisses située  rue de Fieusal. C'est une entreprise familiale qui vend et répare des bus, le feu est parti de l'atelier de carrosserie. Les deux tiers de l'entrepôt ont brûlé ce qui représente 2 mille mètres carrés. Les 40 salariés de l'entreprise se retrouvent au chômage technique pour une durée indéterminée.

La fumée noire était impressionnante. Elle s'est même propagée au-dessus de la rocade. Des automobilistes ont ainsi contacté France Bleu Gironde afin de signaler des difficultés pour circuler sur cette rocade de Bordeaux car, par endroits, on n'y voyait plus rien. 

Les pompiers ont mis deux heures à circonscrire l'incendie de Bruges - Radio France
Les pompiers ont mis deux heures à circonscrire l'incendie de Bruges © Radio France - Jeanne marie Marco

Les 60 pompiers de toute l'agglomération ont mis deux heures pour circonscrire l'incendie. Le commandant Sébastien Castel assure qu'il n'y a pas de risque de pollution.

L'incendie s'est déclarée sur le site de l'entreprise Bacqueyrisses - Aucun(e)
L'incendie s'est déclarée sur le site de l'entreprise Bacqueyrisses - Jeanne-Marie Marco
Le nuage de fumée est très important sur les lieux de l'incendie  - Aucun(e)
Le nuage de fumée est très important sur les lieux de l'incendie - Jeanne-Marie Marco
La fumée depuis l'immeuble de France Bleu Gironde, rive droite à Bordeaux - Radio France
La fumée depuis l'immeuble de France Bleu Gironde, rive droite à Bordeaux © Radio France - Nicolas Fauveau

Les internautes ont été les premiers, sur Twitter, à publier des clichés de l'incendie.