Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Berrichonne de Châteauroux : un groupe d'actionnaires passe à l'offensive contre la direction du club

-
Par , France Bleu Berry

Un vent de révolte semble souffler au sein de la Berrichonne Football. Dans un communiqué, un groupe d'actionnaires du club, qui pour l'heure reste anonyme, monte au créneau sur le dossier de son rachat éventuel et affirme que des offres de reprise ont été présentées.

Bruno Allègre, président délégué (à gauche) et Thierry Schoen, président de la Berrichonne Football
Bruno Allègre, président délégué (à gauche) et Thierry Schoen, président de la Berrichonne Football © Radio France - Sylvain Rogie

Il y a du vent dans les voiles ! Dans un communiqué adressé ce lundi à France Bleu Berry, un groupe d'actionnaires "important" de la Berrichonne, lance la fronde concernant le dossier du rachat éventuel du club : "Dans un récent article de presse, le président Schoen déclare être toujours à la recherche de nouveaux investisseurs mais laisse entendre qu’il n’en n’a pas trouvé. Cette assertion ne manque pas de surprendre notre groupe d’actionnaires qui a eu la connaissance de l’existence de deux offres, toujours d’actualité, qui pérenniseraient la stabilité financière du club".

Trouver un investisseur 

En décembre dernier au cours d'une assemblée générale, une réduction du capital de la SASP par rachat de leurs actions aux actionnaires au prix de 1.000 €, à été entérinée. Dans leur communiqué, les frondeurs de la Berri rappellent qu'à l'époque "le président Thierry Shoen justifiait cette opération par la nécessité de trouver un investisseur financier pour pallier au déficit chronique de la SASP." L'idée, c'était de trouver un investisseur intéressé pour acheter la majorité du capital. Le président Schoen ajoutait : _"_On n’a pas le choix, ce serait une grave erreur de gestion de ne pas le faire. Et il faut y aller quand on est financièrement sains, attractifs et qu’on a le temps et le recul plutôt que de décider dans l’urgence. On étudiera les dossiers de candidats éventuels…"

Le Président et les Membres du Conseil d’Administration de La Berrichonne Football sont surpris qu’une ou plusieurs personnes puissent d’une manière anonyme solliciter par voie de presse des informations relevant d’une société privée

Cet investisseur, les responsables du club le chercheraient toujours. Les frondeurs eux, n'y croient pas donc et affirment que deux offres ont été présentées. Par ailleurs, ces actionnaires "anonymes" dénoncent un manque de transparence et disent s’étonner "du silence assourdissant des dirigeants de la SASP LBC Football concernant cette réduction, en particulier combien d’actions ont été rachetées par le Club ? quelle est la nouvelle composition de l’actionnariat et quel est dorénavant le capital social de la SASP ?"

Ce lundi soir, la direction de la Berrichonne Football a réagi dans un communiqué également : "Le Président et les Membres du Conseil d’Administration de La Berrichonne Football sont surpris qu’une ou plusieurs personnes puissent d’une manière anonyme solliciter par voie de presse des informations relevant d’une société privée. Il est bien évident que le Président et son Conseil sont à la disposition des Actionnaires qui le souhaitent, pour fournir toutes les informations sur le processus engagé et validé par ces derniers lors de la dernière assemblée en décembre 2019".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu