Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Etienne-de-Baigorry : une centaine de brebis périssent dans l'incendie d'une grange

vendredi 26 janvier 2018 à 15:45 Par Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque et France Bleu

La grange d'une ferme de Saint Etienne de Baigorry a été entièrement détruite par un incendie dans la nuit de jeudi à vendredi. Une centaine de brebis ont péri et 15 tonnes de fourrages sont partis en fumée. Les causes du sinistre restent à déterminer.

L'incendie s'est déclaré dans le quartier Etikorren de Baigorry
L'incendie s'est déclaré dans le quartier Etikorren de Baigorry © Radio France - Paul Nicolaï

pays basque

Une centaine de brebis ont péri dans la nuit de jeudi à vendredi dans l'incendie d'une ferme de Saint Etienne de Baigorry. Le feu, d’origine inconnue, a commencé peu avant 21h, quartier Otikoren, dans une grange de 250 mètres carrés en périphérie du bourg. C’est en quelques secondes que le sinistre s’est déclaré dans la grange de Jean Noël Ayçaguer. Les animaux n'ont pas survécus. Du matériel agricole a été détruit et 15 tonnes de fourrage sont partis en fumée.

Le même scénario il y a 4 ans

Pour l’agriculteur Jean-Noël Ayçaguer, c’est un coup dur d’autant qu’il avait été  victime de la même catastrophe il y a 4 ans et que ses installations agricoles avaient été refaites à neuf. Une trentaine de sapeurs pompiers ont été mobilisés jusqu’à trois heures du matin. Les causes du sinistre restent à déterminer et c'est la gendarmerie nationale qui est chargée de l’enquête.

Le temps que les pompiers arrivent, il n'y avait plus rien à faire"

Jean-Michel Coscarat Maire de Saint-Etienne-de-baigorry