Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade Rennais : où en est-on du projet d'agrandissement de la Piverdière ?

-
Par , France Bleu Armorique

Le lancement du projet d'extension du centre d'entraînement du Stade Rennais, la Piverdière, avait été annoncé le 1er juillet dernier. Depuis, des réunions entre les élus, le comité de gestion de la Prévalaye et le club se sont succédées. Où en est-on de l'avancée de ce projet ?

Vue aérienne du site de la Piverdière
Vue aérienne du site de la Piverdière © Maxppp - Vincent Michel/PHOTOPQR/LEMENSUELDERENNES

Le 1er juillet 2020, Nicolas Holveck annonçait sur TVR dans l'émission Pleine Lucarne le lancement d'un concours d'architectes en vue d'un agrandissement du centre d'entraînement du club sur son site de la Piverdière. Avec l'idée de rapatrier les structures du centre de formation sur zone, de développer un espace pour lancer une section féminine, tout en se fondant dans l'espace naturel de la Prévalaye. Un projet qui fait débat.

Des opposants déterminés

Mi-octobre, la mairie lançait son "comité de gestion de la Prévalaye", présidé par l'adjoint à la biodiversité Didier Chapellon, qui regroupe des collectifs et associations qui font vivre le lieu, ainsi que des représentants du club. Ce comité de gestion s'est déjà réuni à plusieurs reprises pour échanger sur ce projet, sans convaincre les associations, qui dénoncent une concertation de façade. Une pétition a été lancée pour demander l'annulation du projet du Stade Rennais. Début janvier, plus de 200 personnes manifestaient sur zone pour la préservation de la nature sur le site de la Prévalaye.

Parmi eux, certains évoquaient même la possibilité d'installer une ZAD, une "Zone à Défendre" comme à Notre-Dame-des-Landes, pour empêcher l'extension de la Piverdière, et montrer leur crainte d'une possible artificialisation des sols sur place. Du côté du club, Nicolas Holveck jouait l'apaisement dans une interview qu'il nous avait accordé avant cette manifestation : "On écoute beaucoup les commentaires qui sont faits par les associations, par les riverains, pour qu'on essaie de se fondre le plus possible dans ce lieu merveilleux, et qu'on le valorise encore plus qu'il n'est valorisé aujourd'hui. Notre objectif c'est d'améliorer ce qui est fait aujourd'hui et de se fondre dans ce que souhaitent les gens et je suis convaincu qu'on va y arriver."

Didier Chapellon, élu ELLV à la biodiversité, qui préside le comité de gestion de la Prévalaye, reste aussi mesuré : "C'est tout à fait normal qu'il puisse y avoir des craintes et des oppositions. On ne connaît pas encore le projet. On est dans un espace que l'on veut naturel, dans lequel on veut développer l'agriculture. L'objectif du comité de gestion c'est de voir si les projets sont compatibles avec ce qu'on veut faire du site de la Prévalaye." La première version du projet du Stade Rennais devrait être présentée au comité de gestion le 2 février.

Un agrandissement moins gourmand en hectares que prévu ?

Selon nos informations, le Stade Rennais aurait revu à la baisse le périmètre de son extension. Il devrait être inférieur à huit hectares. Des mesures de compensation écologique seraient aujourd'hui sur la table. Le projet doit être présenté le 2 février au comité de gestion de la Prévalaye. Voici les deux parcelles qui seraient ciblées en priorité par le club pour s'agrandir :

Les deux parcelles qui seraient ciblées en priorité par le Stade Rennais pour son projet d'extension.
Les deux parcelles qui seraient ciblées en priorité par le Stade Rennais pour son projet d'extension. - Capture d'écran Google Maps

Les Verts en première ligne

Ce projet revêt évidemment une importante dimension politique. Le PS, par la voix de la maire Nathalie Appéré qui s'est exprimée dans Ouest-France, soutient le projet du Stade Rennais. Chez Europe-Ecologie-Les Verts, qui fait partie de la majorité municipale, le débat en interne est moins tranché. Une partie du groupe veut s'opposer clairement au projet, quand d'autres le voient comme une opportunité d'obtenir des mesures de compensation écologique d'un acteur important du territoire. C'est d'ailleurs un élu EELV qui préside le comité de gestion de la Prévalaye, un rôle très politique pour un projet qui n'a pas fini d'alimenter le débat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess