Faits divers – Justice

VIDEO - Stage de conduite en situation d'urgence pour les policiers toulousains

Par Julien Laignez, France Bleu Toulouse vendredi 8 janvier 2016 à 12:04

© Radio France - Julien Laignez

Douze policiers toulousains testent leurs réflexes au volant, pour apprendre à réduire les risques en intervention. En 2015, les policiers de la DDSP 31 ont été victimes d'une centaine d'accidents dans l'agglo toulousaine, 24 d'entre eux ont été blessés.

Le perfectionnement au volant devient une priorité à la police nationale, pour faire face à la hausse continue des refus d'obtempérer et des délits de fuite. Le dernier exemple marquant remonte à la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 janvier, un homme de 33 ans qui conduisait avec plus d'un gramme 38 d'alcool par litre de sang a fait prendre tous les risques à trois patrouilles de police dans le centre-ville de Toulouse, pour une chasse de plus d'un quart d'heure à très vive allure sur les boulevards du centre ville de la ville rose. 

"Le temps de réaction est d'une demi-seconde sans effet de surprise. A 30 km/h c'est 5 mètres plus 7 mètres de freinage. C'est long comme 3 voitures, ce n'est pas rien. Après l'objectif c'est une prise de conscience : le temps de réaction va s'allonger si on est fatigué, même quand on est en intervention". Jean-Marie Vincelot moniteur et animateur de l'atelier freinage d'urgence. 

Le stage organisé conjointement par la DDSP 31 (direction départementale de la sécurité publique en Haute-Garonne) et Matmut Prévention a eu lieu ce jeudi 7 janvier sur plusieurs parkings du parc des expositions de Toulouse. 12 policiers, 11 hommes et une femme, mobilisés de jour comme de nuit sur la voie publique pour des patrouilles en voiture, ont participé à deux ateliers : freinage d'urgence et perte d'adhérence. 

Pour Jean-Marie Vincelot, formateur à Matmut Prévention et co-animateur du stage, les policiers comme tous les professionnels au volant doivent tester et analyser leur temps de réaction. La différence c'est que les policiers sont particulièrement exposés à toute sorte de risque en intervention. 

Jean-Marie Vincelot prend en main le temps de réaction des policiers au volant

Les policiers apprennent à mieux conduire pour réduire les risques au quotidien pendant des interventions de plus en complexes.

Reportage de Julien Laignez.  

Perfectionnement de la conduite auto des policiers reportage.

Partager sur :