Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'ex-joueur de rugby Steffon Armitage condamné à Pau pour agression sexuelle

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

L'ancien joueur vedette de la Section Paloise a été condamné à 6 mois de prison avec sursis après un procès en plaider coupable, ce lundi à Pau. Une procédure "bienveillante" selon l'avocate de la victime.

Steffon Armitage sous le maillot du XV de la rose.
Steffon Armitage sous le maillot du XV de la rose. © Maxppp - Paul Harding

Pau, France

Steffon Armitage, l'ancienne star de la Section Paloise, a été condamné pour agression sexuelle ce lundi matin à 6 mois de prison avec sursis sans inscription à son casier judiciaire. L'ex-international anglais a comparu au palais de justice de Pau dans une audience de plaider coupable. Les faits remontent à la nuit du 6 au 7 décembre 2018. Il jouait encore à la Section Paloise à ce moment là. Lors d'une soirée, à la sortie du Connémara, un bar de nuit du centre ville de Pau, il a touché les seins d'une toute jeune fille de 19 ans. Lui en a 32.

Une condamnation non inscrite à son casier

Steffon Armitage a été jugé dans le cadre de cette procédure, plus discrète qu'un procès classique. Ça commence par une entrevue à huis-clos avec le procureur de la république. Le joueur a reconnu les faits, et le parquet a proposé cette peine de six mois de prison avec sursis. L'audience publique consiste à homologuer cet accord en quelque sorte. Séverine est venue avec ses parents. Son allure est juvénile, adolescente même. Steffon Armitage est avec son avocat de Nice, sa ville d'origine, et il en dit le moins possible. La présidente l'interroge : "Vous dites que vous étiez saoul et que vous ne vous rappelez de rien. Comment pouvez vous reconnaître les faits dans ce cas?" La réponse du joueur est courte, dans les deux sens du terme : "J'étais alcoolisé". 

Steffon Armitage a obtenu de la justice la non inscription de cette condamnation à son casier judiciaire. Sinon, les services américains de l'immigration ne lui auraient pas permis d'entrer aux Etats-Unis pour jouer avec le club de San Diego en décembre. 5.000€ de dommages et intérêts aussi pour la victime. Une somme liée au train de vie du rugbyman. Il gagnait 30.000 € par mois à la Section Paloise.

Une procédure "bienveillante" selon l'avocate de la victime

Choix de la station

France Bleu