Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Explosion d'un silo à grains à Strasbourg : trois blessés graves

mercredi 6 juin 2018 à 10:05 - Mis à jour le mercredi 6 juin 2018 à 20:22 Par Maud Czaja, Olivier Vogel et Blandine Costentin, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Une déflagration s'est produite mercredi 6 juin à 9h20 dans le quartier du Port-du-Rhin à Strasbourg. C'est un silo à grains de l'entreprise Silostra qui a explosé. Il y a quatre blessés dont trois en urgence absolue. L'accident pourrait être lié au chantier de maintenance des installations.

L'explosion s'est produite peu avant 10h dans un silo à grains à Strasbourg
L'explosion s'est produite peu avant 10h dans un silo à grains à Strasbourg - Aurélie Thévenot

Strasbourg, France

Un incendie s'est déclaré ce mercredi à 9h20, après l'explosion d'un silo à grains de l'entreprise Silostra, située quartier Port-du-Rhin à Strasbourg. Vers midi, le feu était maîtrisé. Selon le bilan de la préfecture, il y a quatre blessés parmi les salariés, dont trois graves. Ces derniers ont été évacués en urgence absolue vers l'hôpital de Strasbourg puis le service des grands brûlés à Metz. L'hypothèse accidentelle est privilégiée, la déflagration pourrait être liée au chantier de maintenance en cours. 

Risques d'amiante, stocks d'engrais et poussières de céréales explosives

Plus de 100 pompiers ont été engagés sur cette opération, avec 60 engins du Sdis du Bas-Rhin. Vers 20h, la circulation à proximité du site a repris, mais la population est invitée tout de même à éviter le secteur. Toute la journée, les secours ont bouclé la zone dans un périmètre de 200 mètres : il y avait encore des risques d'explosion avec les poussières de céréales en suspension dans l'air. Il a fallu aussi mettre en sécurité 450 tonnes d'engrais potentiellement explosif. Dernier problème : le nettoyage des débris du toit qui ont volé sur la zone et peuvent contenir des fibres d'amiante. 

La préfecture a mis sur pied un numéro de téléphone, le 0 811 00 667, pour les personnes qui ont besoin d'informations.

Le silo était en maintenance 

Marc Moser, président du Comptoir agricole, le groupe dont dépend Silostra, est sous le choc. Un des blessés est employé par son entreprise, les trois autres par la société qui menait une maintenance. Pour Marc Moser, l'accident est arrivé alors qu'une équipe travaillait sur la maintenance au niveau de la structure : "Ça reste à confirmer, mais c’est certainement la raison majeure de l’explosion".

Il ne parle pas d'incendie véritablement, mais d'une explosion suivie d'une boule de feu. Puis le toit a cédé. C’est ce qui est prévu dans la construction de ce genre de bâtiment, "sinon, ça aurait été encore plus grave."

Une explosion entendue à plusieurs centaines de mètres

Thomas Riegert, gérant des Cafés Reck, a témoigné quelques minutes après le début de l'incendie sur France Bleu Alsace :  "On est à 400 mètres, nous avons ressenti une très forte explosion, impressionnante! Les vitres ont tremblé, la police a coupé la circulation rue de la Rochelle, ça continue de brûler".

On senti une explosion, vu comme le bâtiment a tremblé, on s'est dit que c'était grave" - un témoin

Aurélie Thevenot, dont le bureau se trouve à environ 500 m des lieux, expliqué avoir ressenti "une première explosion, puis une deuxième". Elle a aperçu une boule de feu au-dessus de la tour, qui mesure une soixantaine de mètres, puis un énorme de panache de fumée. Le bâtiment dans lequel elle se trouve a tremblé, "on s'est dit que c'était grave". D'autres témoins racontent que la toiture du silo a été pulvérisée.

Les salariés des entreprises de la zone portuaires sud situées dans le périmètre de sécurité ont été confinés. Une vingtaine de personnes employées dans les entreprises environnantes ont été commotionnées et prises en charge par les services de santé, a indiqué la préfecture. La Direccte Grand Est va mettre en place des mesures de chômage partiel pour les entreprises du périmètre de sécurité qui doivent temporairement interrompre leur activité suite à l’accident.

Les établissements scolaires confinés une partie de la matinée

Une représentante du rectorat a précisé sur Twitter que les établissements scolaires dans le périmètre d'intervention des pompiers avaient été alertés et par précaution, leurs classes confinées une partie de la matinée. Elle a annoncé la levée du confinement par le même biais à 11h45.

La route d'accès à l'entreprise Silostra a été barrée, pour permettre l'intervention des pompiers, ce qui rend la circulation dans le secteur très difficile. A partir de 20h, le transit nord-sud sur la zone portuaire sud a pu reprendre, par la rue de La Rochelle.  Seule la rue du Rhin napoléon devait rester coupée pour la nuit et jusqu’à une heure indéterminée jeudi.

La compagnie des transports strasbourgeois a dû suspendre une partie de sa desserte de bus. Retour à la normale jeudi matin.

Ce que l'on sait sur l'explosion d'un silo à grains à Strasbourg. - Visactu
Ce que l'on sait sur l'explosion d'un silo à grains à Strasbourg. © Visactu