Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Strasbourg : deux hommes écroués pour avoir tenté d'escroquer un industriel

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Ces escrocs présumés ont fait miroiter à un chef d'entreprise alsacien l'achat de 600 scooters pour 1,8 million d'euros. Les billets étaient faux.

 Atelier de détection de faux billets à la SRPJ de Nancy, le 11 octobre 2018.
Atelier de détection de faux billets à la SRPJ de Nancy, le 11 octobre 2018. © Maxppp - Cedric JACQUOT

Mis en examen lundi 20 janvier pour "tentative d'escroquerie", deux hommes ont été incarcérés à Strasbourg, un autre placé sous contrôle judiciaire. Ils ont tenté d'escroquer un industriel alsacien en "lui faisant miroiter l'achat de 600 scooters pour 1,8 million d'euros", a expliqué à l'AFP le commandant Jean-Baptiste Larauza, chargé de communication à la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Strasbourg.

Lors d'une rencontre dans un hôtel strasbourgeois en août dernier, le chef d'entreprise alsacien émet des doutes sur l'authenticité des billets qui lui sont remis. Son interlocuteur quitte alors les lieux précipitamment, en laissant sur place sa sacoche remplie de faux billets.

Le principal instigateur de l'escroquerie avait déjà été condamné en Suisse pour des faits similaires. Il était sorti de prison au printemps 2019. Un mandant d'arrêt a été émis contre un autre membre de l'équipe, qui était à l'étranger au moment des interpellations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu