Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Strasbourg : l'ancien patron des policiers, soupçonné de malversations, limogé

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Jean-François Illy, l'ancien patron de la DDSP du Bas-Rhin, en poste dans les Alpes-Maritimes, est limogé. Il est soupçonné de malversations.

Jean-François Illy a passé six ans à la tête de la DDSP du Bas-Rhin.
Jean-François Illy a passé six ans à la tête de la DDSP du Bas-Rhin. © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Le directeur départemental de la sécurité publique des Alpes-Maritimes, Jean-François Illy, qui a passé six ans dans le Bas-Rhin de 2012 à 2018, est démis de ses fonctions. Il est soupçonné de malversations. C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, à l'occasion de la cérémonie des vœux du syndicat de police Unsa. 

A la fin de son discours, le ministre s'est tourné vers le directeur général de la police nationale et a déclaré : "J'ai accepté votre proposition de démettre de ses fonctions le DDSP des Alpes-Maritimes".  

Jean-François Illy, 55 ans, fait l'objet d'une enquête administrative de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Il est notamment soupçonné d'avoir utilisé son chauffeur et sa carte bancaire de service pour des activités et des frais non professionnels lorsqu'il était le DDSP du Bas-Rhin entre 2012 et 2019.

Absent lors des cérémonies de commémoration de l'attentat de Strasbourg

La rumeur avait commencé à circuler le 11 décembre, lors des cérémonies de commémoration de l'attentat du marché de Noël à Strasbourg. Car Jean-François Illy, qui avait été en première ligne dans la gestion de l'attaque et la traque du terroriste en décembre 2018, n'avait pas participé à la cérémonie durant laquelle il aurait du être décoré par Christophe Castaner. 

"Extrêmement craint au sein des personnels", Jean,-François Illy menait "un management de la terreur, qui a conduit à ce que personne ne parle et qu'il y ait une sorte d'omerta autour de tout cela", selon une source. "On est satisfait de la décision : que ce soit un tout petit gardien de la paix ou un grand directeur, elle montre que tout le monde est soumis aux mêmes règles", s'est réjoui pour sa part Emmanuel Georg, secrétaire régional Alsace d'Unité SGP Police FO.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu