Faits divers – Justice

Strasbourg, Colmar, Mulhouse : les avocats en grève totale des audiences jusqu'au 1er novembre

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass mardi 20 octobre 2015 à 12:57

© Maxppp

Réunis ce mardi midi en assemblée générale à l'Ordre, les avocats strasbourgeois ont voté la grève totale des audiences à compter d'aujourd'hui et jusqu'au 1er novembre. Ils protestent contre la réforme de l'aide juridictionnelle.

Comme plusieurs autres barreaux de France, les avocats strasbourgeois ont décidé ce mardi midi, lors d'une assemblée générale, de se mettre en grève pour protester contre la réforme du financement de l'aide juridictionnelle.

A compter d'aujourd'hui et jusqu'au dimanche 1er novembre, les avocats du barreau de Strasbourg n'iront plus audiences. Elles devront être renvoyées. Pour montrer leur colère, les avocats comptent ainsi bloquer le bon fonctionnement de la justice. Des actions plus radicales sont également envisagées. *Les barreaux de Colmar et Mulhouse __*ont pris la même décision.

Contre la réforme de l'aide juridictionnelle

Les avocats refusent de financer en partie l'aide juridictionnelle. Ce dispositif permet à ceux qui ont des faibles revenus de bénéficier tout de même d'un conseil lors d'un divorce par exemple, une garde à vue, ou devant le conseil des Prud'hommes.

Cette prise en charge financière est calculée en fonction des revenus mensuels du justiciable. Christiane Taubira, la ministre de la justice, a présenté une réforme de cette aide. Elle prévoit notamment un relèvement du plafond de revenus pour les bénéficiaires, une refonte du barème de rémunération des actes et une participation des barreaux au financement.

Christiane Taubira, la Garde des Sceaux recevra les représentants du Conseil National des Barreaux, de la Conférence des Bâtonniers et de l’Ordre des avocats de Paris mercredi 21 octobre à la Chancellerie.