Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : malgré l'interdiction, 400 personnes assistent à un match de foot à Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Alors que les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits dans l'espace public, 400 personnes ont assisté à un match de football entre deux quartiers ce dimanche 24 mai à Strasbourg. La police municipale est intervenue, mais n'a pas pu empêcher la tenue de la rencontre.

Un match de football avec des centaines de spectateurs malgré les mesures de restrictions dues au Covid-19.
Un match de football avec des centaines de spectateurs malgré les mesures de restrictions dues au Covid-19. - Capture d'écran Facebook

"Je suis effaré d'un tel manque de responsabilité, imaginez si cela devient un cluster", commente Serge Oehler, adjoint au maire de Strasbourg en charge du sport et des quartiers de Hautepierre, Poteries et Cronenbourg. Dimanche après-midi, à partir de 16h, 400 personnes ont assisté à un match de football entre le Neuhof et Hautepierre au stade Paco-Mateo du club Joie et Santé Koenigshoffen (JSK). 

Ce week-end de l'Ascension, les rassemblements de plus de dix personnes sont toujours interdits dans l'espace public, en raison de l'épidémie de coronavirus. Un appel avait pourtant été lancé ce Facebook pour la tenue de ce match, selon l'élu municipal. "Nous avons des vidéos, nous allons vérifier et il y aura des sanctions", prévient Serge Oehler que nous avons joint dimanche soir au téléphone.

Sur plusieurs stades strasbourgeois, les buts ont été retirés par précaution

L'adjoint au maire explique que des responsables de clubs amateurs ont été rappelés à l'ordre ces derniers jours par la municipalité mais aussi par le district d'Alsace de football, parce que "plusieurs entraînements se sont tenus, malgré l'interdiction". Sur plusieurs stades strasbourgeois, les buts ont été retirés par précaution. René Marbach, le président du district d'Alsace a appris les faits par la presse. Il est "choqué", et estime qu'il est peu probable que des clubs aient organisé une telle rencontre

Une mini-bombe virale

Sur Twitter, le professeur Gilbert Deray, médecin à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, estime que ce rassemblement "est franchement déraisonnable. Le virus est toujours présent et ce genre de réunion peut constituer une mini-bombe virale."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess