Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Strasbourg : nouveaux tirs de projectiles sur un tram

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Un tram de la ligne B a été visé par des tirs ce jeudi soir à l'arrêt Ostwald Wihrel. Le conductrice et les passagers ne sont pas blessés mais la ligne est à l'arrêt jusqu'à vendredi matin. La veille, c'est un bus qui avait été visé par un tir.

Les impacts ont fissuré une porte et une vitre du tram.
Les impacts ont fissuré une porte et une vitre du tram. - Document remis

C'est la deuxième fois en deux jours que des trams ou des bus de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) sont la cible de tirs de projectiles. Ce jeudi soir, vers 20h30, un tram de la ligne B a été visé par au moins deux tirs, fissurant une porte et une vitre de la rame. La conductrice et les passagers ne sont pas blessés mais sous le choc. 

Au moins deux tirs près d'Ostwald

Le tram circulait sur la ligne B ce jeudi soir quand il a été visé par des tirs, à l'arrêt Ostwald Wihrel. Selon la CGT-CTS, le type d'arme utilisé doit encore être analysé, mais la rame est hors d'usage pour le moment. La circulation a été immédiatement interrompue entre Elsau et Tiergartel et ne reprendra que ce vendredi matin

Les impacts clairement visibles.
Les impacts clairement visibles. - Document remis

Le ras-le-bol et la peur des agents

Dès ce vendredi 8 heures se tiendra un Comité social et économique (CSE) de la CTS. Les syndicats entendent bien mettre sur la table le sujet des agressions à répétition. "On en peut plus, au prochain incident de ce genre, on bloquera tout le réseau", témoigne un syndicaliste de la CGT-CTS. Dans un autre post Facebook, la CGT dénonce "l'augmentation de la violence" et "une dégradation de la situation."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess