Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Féminicide à Strasbourg : rassemblement en hommage à Yasemin Cetindag

Une centaine de personnes s'est rassemblée mercredi 30 décembre en fin de matinée devant le domicile de Yasemin Cetindag. La jeune femme de 25 ans, mère de quatre enfants, aurait été tuée par son ex-conjoint.

Hommage à Yasemin, tuée par son ex-compagnon à Strasbourg.
Hommage à Yasemin, tuée par son ex-compagnon à Strasbourg. © Radio France - Corinne Fugler

"Yasemin à jamais dans nos cœurs". Des proches, des voisins de Yasemin Cetindag, une centaine de personnes, s'est rassemblée mercredi matin devant l'immeuble du quartier de la Montagne Verte à Strasbourg, où habitait la jeune femme. Des fleurs et des bougies ont été déposées. Âgée de 25 ans, elle aurait été tuée par son ancien compagnon le mercredi 23 décembre. Il aurait avoué le meurtre en garde à vue. 

"Ma sœur avait peur et finalement c'est arrivé", avait témoigné la sœur de la victime, Leyla Cetindag sur France Bleu Alsace. 

Rassemblement devant l'immeuble où habitait Yasemin Cetindag avec ses quatre enfants à Strasbourg.
Rassemblement devant l'immeuble où habitait Yasemin Cetindag avec ses quatre enfants à Strasbourg. © Radio France - Corinne Fugler

La jeune femme a été étranglée dans la salle de bain de son domicile, en présence ce ses quatre enfants âgés de 1 à 8 ans. Elle a également reçu plusieurs coups de couteau. Son corps a été retrouvé en forêt de Vendenheim, au nord de Strasbourg. Son mari, dont elle venait de se séparer, s'est fait aider d'un complice pour transporter le corps. Tous deux ont été placés en détention provisoire. 

Une cagnotte en ligne a été lancée pour aider les proches à prendre en charge les obsèques et apporter de l'aide aux enfants. Un autre rassemblement devrait se tenir samedi 2 janvier à 14h, place Kléber à Strasbourg. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess