Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Strasbourg : reportage au coeur du dispositif sécurité du stade de la Meinau

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu
Strasbourg, France

Le dernier match de l'année 2015 à la Meinau s'est conclu ce vendredi sur une victoire du Racing contre Avranches (1-0). Fouilles, renforts des stadiers et du dispositif de caméras... France Bleu a vécu ce dispositif exceptionnel de l'intérieur.

Dix écrans et 47 caméras surveillent la Meinau
Dix écrans et 47 caméras surveillent la Meinau © Radio France - Aude Raso

Ce vendredi soir, c'était le premier match au stade de la Meinau depuis les attentats de Paris. Une quatorzième journée de National qui a vu une victoire du Racing 1-0 contre Avranches... mais surtout un dispositif de sécurité tout à fait exceptionnel.

Le changement le plus flagrant était à l'entrée de la Meinau. Détecteurs de métaux, ouverture des manteaux, palpations des jeans... "On fouille tout, tout, tout", commente un stadier. Un peu étonnés, les spectateurs se sont fait une raison : "Il vaut mieux ça qu'un attentat comme il a failli y en avoir un au stade de France", explique Xavier, un supporter fidèle du Racing.

Détecteurs de métaux et palpations à l'entrée du stade de la Meinau
Détecteurs de métaux et palpations à l'entrée du stade de la Meinau © Radio France - Aude Raso

A la baguette de ce dispositif exceptionnel, on retrouve Serge Benhamou, le responsable sécurité du Racing. Ce vendredi, il a 130 personnes sous ses ordres, presque deux fois plus que d'habitude : "On a aussi un service de police pas loin. S'il y a un problème, les policiers sont là en mois d'une minute".

A l'intérieur du stade, le point névralgique du dispositif se trouve au PC sécurité, qui surplombe le stade. Deux agents surveillent dix écrans. Banderoles, drapeaux, inscriptions, comportements agressifs... 47 caméras scrutent la Meinau. Le maillage a été renforcé aux abords du stade. "Pour nous il y a plus de tensions que d'habitude, commente Alexandre, l'un des agents. Il faut pointer la caméra au bon endroit au bon moment. C'est important de bien zoomer sur les individus dans le cas où on doit faire des recherches ultérieurement".

Même si ce match était le dernier à la Meinau pour cette année 2015, ce dispositif de sécurité restera en place aussi longtemps que durera l'état d'urgence. Ce vendredi soir, le stade a connu sa plus faible affluence depuis le début de la saison : environ 9.500 spectateurs.

Serge Benhamou, le responsable sécurité du RCSA, coordonne un gros dispositif
Serge Benhamou, le responsable sécurité du RCSA, coordonne un gros dispositif © Radio France - Aude Raso
Choix de la station

À venir dansDanssecondess