Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Strasbourg : un engin explosif artisanal retrouvé après une manifestation

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Un engin explosif artisanal, composé d'un déodorant scotché à des mortiers, a été retrouvé ce samedi en fin d'après-midi près de la place Adrien Zeller, à Strasbourg, peu après la fin de la manifestation "Citoyens en colère". Le dispositif est en cours d'analyse pour en retrouver les auteurs.

Un engin explosif artisanal découvert à Strasbourg. (Photo d'illustration)
Un engin explosif artisanal découvert à Strasbourg. (Photo d'illustration) © Maxppp - Patrick Lefevre

Un déodorant enroulé dans du scotch avec plusieurs mortiers. Un engin explosif artisanal a été découvert ce samedi, vers 17h30, par un passant à proximité de la place Adrien Zeller, à Strasbourg, là où se dispersait la manifestation "Citoyens en colère". Signalé à la police, l'engin explosif est en cours d'analyse pour identifier les personnes qui l'ont fabriqué.

Un dispositif inflammable lié à la manifestation ?

En allumant les mèches des mortiers, ces derniers explosent et leur puissance est décuplée par le gaz inflammable contenu dans le déodorant. Une explosion qui peut causer beaucoup de dégâts sur une courte portée. Pour des raisons encore inconnues, l'engin explosif n'a pas été déclenché. 

En revanche, sa confection pourrait être liée à la manifestation "Citoyens en colère", dont le cortège prenait justement fin place Adrien Zeller. Plusieurs accessoires, tels des gants et des lunettes de ski retrouvés près de l'engin explosif, laissent penser que les auteurs étaient présents dans le rassemblement. 

De plus, sa confection répondrait aux appels à la violence et aux armes diffusés sur les réseaux sociaux par l'un des organisateurs de la manifestation. Ce dernier  sera d'ailleurs convoqué devant le tribunal correctionnel de Strasbourg pour "provocation à commettre un crime ou un délit par tout moyen de communication au public par voie électronique."

En parallèle, quatre hommes, dont deux mineurs de 17 ans, ont été interpellés samedi, entre 15h45 et 16 heures par les forces de l'ordre. Trois d'entre eux pour des jets de pierre sur les forces de l'ordre et un quatrième pour situation irrégulière sur le territoire national. Rien ne confirme encore qu'ils soient liés à la confection de l'engin explosif. 

Pour rappel, près de 300 personnes avaient défilé lors de cette manifestation "Citoyens en colère" pour réclamer davantage de justice sociale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess